Accueil / Technique / La technique gestuelle au tennis / Le service / Les principaux défauts techniques pour le service au tennis

Les principaux défauts techniques pour le service au tennis

Mise en ligne le 30/04/17.  Dernière mise à jour le 30/04/17

Une autre façon de progresser au service au tennis est de vérifier que l'on maîtrise les éléments techniques fondamentaux de ce geste.

Sur cette page, je vous présente la liste des défauts techniques que l'on rencontre le plus souvent chez les joueuses et les joueurs de tennis pour le geste du service.

Certains défauts concernent plutôt les débutants alors que d'autres peuvent être rencontrés à tout niveau de jeu.

Prendre conscience de vos défauts techniques est le point de départ pour vos progrès !

Tenez-moi au courant en bas de page en me disant combien de défauts vous avez dans cette liste et n'hésitez pas à me poser une question !

Tenir sa raquette comme pour faire un coup droit

Il est impossible d'avoir un service vraiment efficace au tennis sans avoir la bonne tenue de raquette.

La prise universelle, qui permet de servir avec ou sans effets, est la prise marteau.

Tous les débutants et parfois même des joueurs à un niveau intermédiaire utilisent une prise de coup droit, tenant la raquette un peu comme une poêle à frire.

C'est la façon la plus naturelle de tenir la raquette pour faire un service mais malheureusement cette prise va totalement limiter les progrès par la suite.

Je vous encourage à vous habituer à la prise marteau le plus tôt possible, même si cela vous semble tout à fait curieux. Rassurez-vous, tout le monde est passé par là !

Se mettre face au filet avant de commencer à servir

Voici un autre défaut qui concerne essentiellement les débutants, qui consiste à se placer face au filet en position de départ pour faire son service.

En se plaçant de cette manière, vous allez totalement manquer de puissance et de précision.

De plus, votre service ne pourra pas évoluer par la suite.

Orientez votre corps de profil par rapport au filet en position de départ.

Faire le début du geste très rapidement

Le début du geste consiste à lancer la balle légèrement devant soi pour la frapper au dessus de sa tête.

Il y a une action plus ou moins simultanée des bras :

  • un bras lance la balle, ce qui demande de la précision
  • l'autre bras fait monter la raquette derrière soi pour préparer sa frappe

Beaucoup de joueurs, surtout des débutants mais pas uniquement, réalisent cette phase trop rapidement, avec une remontée brusque du bras qui lance la balle, ce qui entraîne un lancer irrégulier et imprécis.

Cette phase du geste doit être réalisée lentement, pour assurer un lancer de balle précis.

Lancer la balle trop bas

Ce défaut concerne vraiment beaucoup de joueurs, parfois même des joueurs d'un bon niveau.

Lancer la balle trop bas oblige à raccourcir le geste et à réaliser le mouvement de frappe dans la précipitation.

La bonne hauteur pour le lancer de balle se situe légèrement au dessus de l'endroit où la balle peut être frappée le plus haut possible par le joueur, qui doit être en extension.

Localisez ce point en vous plaçant par exemple à côté d'un mur sur lequel vous pourrez visualiser un repère pour votre hauteur de frappe idéale.

Faites des lancers de balle à côté du mur en vous assurant que la balle est lancée légèrement au dessus de ce repère.

Lancer la balle au mauvais endroit

Le lancer de balle est un élément essentiel pour votre service ; impossible de bien servir si le lancer n'est pas correct, au niveau de sa hauteur et au niveau de sa position.

Beaucoup de joueurs veulent servir fort avec un lancer qui n'est pas adapté. Pour servir à plat, la balle doit être lancée légèrement devant le joueur du côté du bras qui tient la raquette (à droite pour les droitiers).

Souvent, le lancer n'est pas assez à l'intérieur du terrain.

Si vous n'êtes pas obligé de rentrer dans le terrain à la frappe pour votre service, c'est que vous n'avez pas lancé la balle assez à l'intérieur du terrain.

En revanche attention, servir systématiquement dans le filet peut indiquer que vous lancez la balle trop en avant, ce qui vous amène à frapper la balle trop bas.

Tout est une question d'équilibre...

Problèmes en position armé

La position armé est la phase du geste par laquelle on passe juste avant de déclencher le mouvement de frappe.

Voici les défauts fréquents que l'on rencontre pour cette phase :

  • le tamis de la raquette et la paume de la main sont tournés vers le ciel au lieu d'être orientés vers la droite (pour les droitiers).
    La raquette est donc à plat au lieu d'être verticale.
  • les épaules sont au même niveau, à la même hauteur : pour avoir de la puissance, les épaules devraient former une ligne orientée vers le haut, avec l'épaule arrière plus basse que l'épaule avant, comme pour faire un lancer.
  • marquer un temps d'arrêt en se crispant : cherchez au contraire à avoir un geste fluide et relâché, sans temps d'arrêt.
    L'objectif est de ralentir le geste lors du passage en position armé, sans pour autant figer le geste en se crispant.

Problèmes de boucle

La boucle fait partie des éléments un peu techniques pour le service au tennis.

C'est la phase du geste qui consiste à faire passer la raquette derrière soi avec la tête de raquette vers le sol, par un relâchement du coude.

Les défauts fréquents consistent :

  • à tout simplement ne pas faire la boucle, la raquette ne descend alors pas dans le dos, ce qui qui réduira la puissance du service et pourra entraîner des douleurs à l'épaule,
  • à arrêter son geste au milieu de la boucle, 
  • à toucher son dos avec la raquette pendant la boucle, en cherchant éventuellement à appliquer ce très mauvais conseil qui indique qu'il faut "chercher à se gratter le dos avec la raquette",
  • à faire la boucle volontairement, avec beaucoup de contraction musculaire, alors que cette phase doit être très fluide et ne peut se faire qu'avec beaucoup de relâchement.
    La raquette ne doit pas descendre dans le dos par une contraction musculaire mais parceque vous vous relâchez, c'est essentiel !

Problèmes à la frappe

Au moment de la frappe pour le service au tennis on rencontre les problèmes suivants :

  • point d'impact trop bas, souvent dû à un lancer trop bas
  • corps en déséquilibre, souvent dû à un lancer de balle mal positionné
  • épaules à la même hauteur alors qu'il doit y avoir une bascule des épaules : l'épaule qui était derrière doit passer au dessus de l'épaule située en avant,
  • blocage du poignet et de l'avant-bras : à l'impact, le poignet et l'avant-bras ne doivent pas être bloqués, ils doivent être relâchés pour permettre à la raquette d'accélérer.
    Le poignet/l'avant-bras/la rotation interne de l'épaule :

    • ramènent le tamis parallèle au filet pour placer les cordes derrière la balle (pronation de l'avant-bras)
    • accélèrent la tête de raquette,
    • font passer rapidement la tête de raquette vers le sol (la raquette est verticale, à l'envers et pointe vers le sol)
    • font passer rapidement le côté du tamis qui a frappé la balle vers la droite (pour les droitiers)

Ne pas utiliser/mal utiliser ses jambes

Le mouvement de frappe pour le service au tennis débute avec une poussée des jambes.

Certains joueurs ne fléchissent pas du tout leurs jambes pendant la préparation du geste, alors que d'autres exagèrent trop cette flexion.

Il faut fléchir les jambes sans exagération vers la fin de votre lancer de balle, et pousser rapidement vers l'avant et vers le haut pour lancer la suite du mouvement.

Un autre problème au service ?

Vous avez un problème au service que je n'ai pas cité ? 

Laissez-moi un commentaire en bas de page pour m'en parler !

Bon tennis et bon service !