Accueil / Le mental au tennis / Une liste de consignes mentales sur papier pour les matchs de tennis

Une liste de consignes mentales sur papier pour les matchs de tennis

En 2015, un journaliste a trouvé après un match d'Andy Murray une feuille avec la liste des éléments tactiques et mentaux essentiels qu'il ne voulait pas oublier pour son match.

Faire une liste de ce type peut aider à se recentrer sur des objectifs simples quand on est en plein match et que la lucidité et le calme ne sont plus présents à 100%.

Je vous présente sur cette page la checklist d'Andy Murray et je vous propose ma checklist pour avoir la bonne attitude en match !

La checklist d'Andy Murray

Liste de consignes de match d'Andy Murray
La liste de consignes d'Andy Murray

Voici les consignes qu'Andy Murray avait listées sur sa feuille, trouvée sur un terrain par un journaliste après qu'Andy l'ait oubliée :

  • Sois indulgent avec toi même
  • Fais de ton mieux
  • Sois très dynamique sur tes jambes
  • Sois pro-actif pendant les points
  • Concentre toi sur chaque point
  • Essaie d'être celui qui dicte le jeu
  • Essaie de le maintenir au niveau de la ligne de fond, fais-le bouger
  • Mets la pression avec ton service
  • Colle à la ligne de fond de court autant que possible
  • Reste bas sur tes passings et utilise tes jambes

On constate qu'il n'y a pas de tactique ultra compliquée, uniquement des consignes très simples que n'importe qui pourrait appliquer à lui-même, quel que soit son niveau de jeu.

Voir la simplicité des consignes qu'Andy Murray se donne à lui-même permet de démystifier un peu les joueurs professionnels et permet de se rendre compte que du point de vue du mental, ils ont les mêmes objectifs que devraient avoir tous les joueurs.

Ma checklist pour les matchs

Voici ma checklist qui énumère les consignes essentielles à suivre en match, avec une explication pour chacune.

Je vous conseille de vous en inspirer en l'adaptant éventuellement à vos besoins.

C'est intéressant de voir que je n'aurais pas eu cette checklist lorsque je débutais, votre checklist peut donc évoluer en fonction de votre niveau de jeu, surtout en ce qui concerne les consignes tactiques.

Par exemple, la consigne "J'attaque quand il y a une occasion" ne peut s'appliquer à vous que si vous êtes capable de faire des attaques. Plus on progresse techniquement, plus on a d'options tactiques disponibles en match.

La checklist peut évoluer en fonction des problèmes que l'on rencontre en match ou de l'adversaire que l'on rencontre.

1 - Je fais de mon mieux

Combien de joueurs peuvent dire qu'ils ont fait de leur mieux tout au long d'un match ?

Si c'est votre cas, bravo car ce n'est pas si facile et c'est la base pour progresser et avoir des bons résultats.

Le plus souvent on démarre motivé et la motivation peut aller et venir en fonction de la façon dont le match se déroule.

Faire de son mieux, sur chaque point, quelle que soit la situation, du début jusqu'à la fin, c'est vraiment la base et tout le monde peut le faire s'il le décide.

C'est l'objectif n°1 à se fixer, qui doit passer passer devant l'objectif de bien jouer et devant l'objectif de gagner.

Vouloir absolument gagner est un objectif qui est source de stress car on n'a pas de contrôle sur cet objectif et sur l'issue du match, on ne peut pas décider de gagner.

En revanche on peut décider de faire de son mieux, et on est sûr de pouvoir le faire, ça fait plaisir d'être certain de pouvoir contrôler quelque chose en match !

2 - J'accepte de mal jouer

Beaucoup de joueurs se frustrent et s'énervent parcequ'ils ne jouent pas aussi bien qu'à l'entraînement ou simplement pas aussi bien qu'ils le voudraient.

On n'a pas d'autre solution que de l'accepter, à partir du moment où on fait de son mieux.

Notre niveau de jeu peut varier pour diverses raisons :

  • le niveau ou le style de jeu de l'adversaire que l'on rencontre,
  • notre état de fatigue mentale et physique,
  • notre niveau de stress,
  • notre motivation.

Il faut considérer qu'on ne peut pas tout contrôler au tennis, et même si on s'entraîne 4 heures par jour, on peut avoir une mauvaise surprise en match, il faut l'accepter.

Personnellement, je sais que je peux frapper fort dans la balle et jouer vite mais je sais également que si je pars en match avec la seule idée de jouer de cette manière, je risque de ne plus avoir une bonne tactique en cherchant à multiplier les coups brillants.

3 - J'accepte de perdre contre n'importe qui

Dans la même idée, il faut accepter de perdre contre n'importe quel joueur, encore une fois à condition de faire de son mieux.

Cela signifie qu'il ne faut pas se frustrer si un match tourne mal :

  • contre un adversaire moins bien classé que nous,
  • contre un adversaire que l'on trouve moins bon que nous.

Oui c'est énervant et frustrant mais s'enfermer dans la frustration ne fera qu'empirer les choses.

Si l'adversaire mène au score, c'est qu'il y a des raisons à cela et le plus utile est de comprendre rapidement ces raisons pour essayer d'y remédier.

4 - Je suis positif quoi qu'il arrive

C'est très fréquent d'entendre les joueurs se critiquer eux-mêmes quand ils jouent au tennis, avec des phrases telles que :

  • je joue mal !
  • c'est nul !
  • c'est pas possible de jouer comme ça !
  • je mets pas une balle !
  • j'en ai marre du tennis !
  • ça m'énerve ce style de jeu ! (en parlant de l'adversaire)
  • etc...

Il faut prendre l'habitude de bannir toute phrase négative vous concernant (et si possible concernant l'adversaire !).

Si vous vous critiquez sans cesse, vous ne jouez pas contre un adversaire mais contre deux adversaires, votre adversaire du jour et vous-même !

Soyez exigeant avec vous-même mais encouragez-vous !

Soyez votre supporter n°1, c'est essentiel.

5 - Je reste agressif dans l'échange

Cette consigne est importante pour moi car cela peut m'arriver d'avoir tendance à attendre la faute.

Si vous êtes comme moi et que vous avez des coups pour être agressif dans l'échange, obligez-vous à rester agressif et à faire quelque chose pour gagner le point.

N'attendez-pas que l'adversaire vous donne le point, allez le chercher !

Pensez à vos progrès sur le long terme et pensez à vous faire plaisir en jouant.

6 - J'attaque quand il y a une occasion

Dans la logique de la consigne précédente, je ne dois pas hésiter à attaquer quand il y a une occasion (balle courte sur laquelle je me sens à l'aise).

L'objectif est de jouer juste tactiquement ; si on a les coups pour attaquer, on doit le faire quand il y a une occasion, peu importe le résultat.

Sinon on risque de s'enfermer dans un jeu d'attente qui limitera les progrès et les victoires à long terme.

7 - Avant de m'énerver je prends 5 grandes respirations

Inévitablement, il risque d'y avoir des moments de frustration pendant un match.

Si je m'énerve excessivement, je vais perdre de l'énergie et ma concentration.

Je dois donc éviter de m'énerver si je veux vraiment faire de mon mieux et avoir des chances de gagner.

S'obliger à prendre 5 grandes respirations quand on sent qu'on va s'énerver va aider à se relaxer et après 5 bonnes respirations, l'envie de s'énerver s'est en général dissipée.

8 - Je respecte l'adversaire et je dis bien joué s'il le mérite

A moins de jouer contre un adversaire particulièrement exécrable, je m'impose de le respecter et de le féliciter s'il fait des points qui le méritent.

Cette attitude aide à ne pas s'énerver ainsi qu'à rester dans un bon état d'esprit.

Il ne faut pas tomber dans l'excès et dire "bien joué" à l'adversaire à chaque point qu'il gagne, au risque de sortir du match et de manquer d'agressivité !

Pourquoi faire une checklist sur papier ?

Le travail de l'aspect mental au tennis n'est pas naturel et c'est déjà une bonne chose de mesurer son importance.

Quand on décide de travailler son mental au tennis, on se rend compte que c'est quelque chose de difficile et rien que pour cette raison, ça vaut la peine de noter les points essentiels sur lesquels on doit se concentrer.

En match, avec le stress, la nervosité et l'énervement, on a vite fait de perdre sa lucidité et on peut facilement oublier des objectifs très simples que l'on a pris l'habitude de se fixer.

D'où l'utilité des notes que l'on peut consulter sur le terrain au changement de côté, quand on sent qu'on a besoin de se recentrer sur nos objectifs.

Le but est d'avoir une courte liste avec des idées très simples pour nous ramener dans la bonne attitude sur le terrain.

Cette liste doit être la plus personnelle possible, elle doit répondre à vos problématiques avant tout, il faut vraiment que cette liste ait du sens pour vous.

Bon tennis à tous !