Accueil / Le mental au tennis / Gagner un match de tennis en jouant mal

Gagner au tennis en jouant mal

Beaucoup de joueurs de tennis se frustrent rapidement en match parcequ'ils estiment ne pas jouer aussi bien qu'ils le devraient.

Quand on fait de la compétition au tennis, il faut savoir gagner en "jouant mal".

En compétition, c'est rare de bien jouer

En compétition, c'est une erreur de se fixer comme objectif de vouloir se faire plaisir en jouant le tennis de nos rêves.

En effet, ce n'est pas possible de bien jouer lors de chaque match et sur une année de compétition, il y aura finalement peu de matches pendant lesquels on aura bien joué durant tout le match.

L'adversaire et une multitude d'autres facteurs qu'on ne contrôle pas vont se charger de nous ramener à la réalité ; aujourd'hui on ne va pas jouer le tennis de nos rêves, il va falloir faire avec les moyens du bord !

Il faut accepter cela et rechercher le plaisir dans l'effort pour réussir à gagner avec les moyens dont on dispose le jour du match.

Et rien ne dit que notre niveau de jeu ne va pas évoluer au fil du match, on peut très bien démarrer un match avec un niveau moyen et trouver des sensations progressivement.

Ce serait dommage de se frustrer dès le début et de ne pas faire d'efforts pour trouver de meilleures sensations.

Les bons joueurs de tennis savent accepter de gagner des matches en jouant mal.

Que faire si on joue mal pendant un match de tennis ?

Si pendant un match, on ne parvient pas à bien jouer :

  • ne pas paniquer ! Il ne faut pas surpris mais maintenant que vous avez lu cet article vous ne le serez pas :)
  • se dire que cela fait partie du tennis; qu'il n'est pas possible de toujours bien jouer, que cela arrive aussi aux meilleurs joueurs,
  • accepter ce qui arrive, ce qui ne veut pas dire se résigner et ne plus faire d'efforts,
  • se dire qu'on peut quand même gagner, et que notre niveau peut s'améliorer au fil du match,
  • ne pas passer son temps à se plaindre des coups ratés, que l'on réussit d'habitude, ce qui ne fait que nous plonger encore plus dans une attitude défaitiste,
  • c'est le bon moment pour se parler de façon positive, pour réciter un mantra de façon automatique,
  • se dire que c'est quasiment impossible que tout aille mal dans un même match, il faut donc modifier sa tactique en utilisant ce qui fonctionne ce jour là,
  • essayer de se relâcher entre les points et pendant les points à la frappe, en soufflant bien, en ne forçant pas ses coups exagérément,
  • ne pas réagir en fonction de ses émotions (peur, frustration, colère, ...) et réfléchir à ce qu'on peut faire pour améliorer la situation,
  • bien bouger les jambes : de mauvaises sensations sont souvent liées à un manque de dynamisme au niveau des jambes, qui entraîne des problèmes de placement
  • être à l'écoute de ses pensées : toutes les pensées parasites qui perturbent votre concentration sur le point à jouer peuvent vous gêner pour bien jouer. Ramenez-votre concentration dans le moment présent, sur chaque balle à jouer. On oublie le passé et on ne pense pas au futur !
  • jouer simple et modeste : on se frustre souvent parcequ'on estime ne pas jouer assez vite. Commencez par mettre la balle dans le terrain sans prendre trop de risques, soyez modeste.
  • se dire qu'en compétition, seul le résultat final compte, et encore plus important : seule la qualité de votre attitude pendant le match compte
  • ranger la frustration dans un coin de sa tête, en se disant qu'on travaillera ce qui ne fonctionne pas très bien lors du prochain entrainement.