Accueil / Le mental au tennis / Jouer un adversaire pénible

Jouer contre un adversaire pénible

La plupart du temps, les matchs de tennis de compétition se passent bien mais il arrive parfois que l'on rencontre un adversaire dont le comportement nous gêne, de manière volontaire ou pas.

Voici mes conseils pour gérer le mieux possible vos matchs contre des adversaires désagréables !

Conseils en vidéo

Réactions fréquentes

Le plus souvent, quand on rencontre un adversaire ayant un comportement désagréable, qui cherche à nous déconcentrer volontairement ou qui est agressif verbalement, il y a deux options pour réagir : on balance le match parcequ'on est à bout de nerfs ou on est encore plus motivé pour ne pas perdre le match face à cet adversaire.

Balancer le match fait du bien sur le moment mais ça laisse souvent de la place à de l'amertume et à de la déception.

Parfois, on peut même avoir envie d'arrêter la compétition.

L'idéal est de réussir à avoir la deuxième réaction ; il faut réussir à se battre même quand l'attitude de l'adversaire ne correspond pas à l'idée qu'on se fait du bon esprit de compétition.

Les mauvais joueurs font partie de la compétition

Quand on fait de la compétition dans un état d'esprit sain, sans voir l'adversaire comme un ennemi, on peut avoir tendance à croire que tout le monde en fait autant et c'est une erreur.

Quel que soit le niveau de jeu ou l'âge de notre adversaire, on ne peut pas s'attendre à ce qu'il ait un état d'esprit détendu et positif vis-à-vis de la compétition.

Les matchs de compétition à un niveau amateur ne comportent aucun enjeu financier mais la plupart du temps l'enjeu se situe à un autre niveau : c'est l'estime de soi, l'ego, l'orgueil des joueurs qui est en jeu et cet enjeu peut mettre beaucoup de pression sur les joueurs.

On peut croire que les joueurs un peu âgés ont dépassé ce genre de préoccupations mais ce n'est pas du tout le cas ; beaucoup de joueurs utilisent les matchs de tennis pour se prouver leur valeur, quel que soit leur âge.

Mon premier conseil est donc de considérer que les mauvais joueurs, les tricheurs, les joueurs pénibles font partie de la compétition, à tous les niveaux de jeu.

A partir du moment où on décide de faire de la compétition, il faut s'attendre à rencontrer ce type de joueur de temps en temps.

Considérez que les mauvais joueurs font partie de la compétition, comme les joueurs qui ne font que des balles hautes, les joueurs qui font beaucoup d'amorties, etc.

Ne tombez pas dans l'attitude qui consiste à penser que vous êtes victime d'un mauvais joueur et que c'est une sorte d'injustice si vous n'arrivez pas à jouer.

Considérez que c'est à vous de trouver les solutions pour réagir le mieux possible dans ce genre de situations, c'est la meilleure attitude à adopter pour réussir à gagner le match.

Ne soyez pas trop gentil

En compétition, vous ne connaissez pas l'état d'esprit de votre adversaire.

Inutile d'être excessivement méfiant mais attention également à ne pas être trop gentil.

Au fil du match, vous allez découvrir votre adversaire, ses réactions, notamment en cas de litiges sur certains jugements de balles.

C'est donc progressivement que vous allez savoir à qui vous avez affaire et si vous êtes entrain de jouer contre quelqu'un qui a le même état d'esprit que vous.

Comment réagir en cas de problème

En cas de problème (manque de respect, tricherie, déconcentration volontaire, etc.), il y a plusieurs réactions possibles.

Ne pas oser réagir

Par timidité ou parcequ'ils sont impressionnés par leur adversaire, certains joueurs peuvent ne pas oser s'affirmer en cas de conflit.

En ayant cette réaction, rien ne peut s'arranger, l'adversaire va continuer à avoir la même attitude jusqu'à la fin du match pendant que l'autre joueur va bouillonner intérieurement sans oser réagir.

S'énerver

La réaction opposée consiste à perdre son sang froid et à rentrer dans un véritable conflit avec l'adversaire.

On voit de temps en temps des joueurs entrer dans une véritable engueulade sur le terrain !

Une bonne engueulade peut régler les choses mais ce n'est pas garanti sur la durée du match et ce n'est pas facile de revenir au calme et à la concentration après s'être énervé contre quelqu'un.

S'affirmer calmement, poliment et fermement

Entre les 2 réactions extrêmes, c'est la réaction que je vous conseille.

En cas de problème, n'attendez pas, ne bouillonnez pas intérieurement, intervenez.

Parlez à votre adversaire et expliquez lui calmement, poliment mais fermement ce que vous pensez.

De cette façon vous aurez le plaisir d'avoir dit ce que vous pensez et vous aurez fait quelque chose pour changer la situation.

C'est très important de rester calme et poli pour que votre intervention ait un impact.

Vous aurez fait ce que vous aviez à faire et vous n'aurez rien à vous reprocher.

Demandez l'intervention des organisateurs si besoin

Contre beaucoup d'adversaires, une mise au point calme mais ferme pourra aider à améliorer les choses.

Si ça ne fonctionne pas et que votre adversaire continue à avoir une attitude qui ne vous permet pas de vous concentrer normalement, n'hésitez-pas à faire intervenir le juge arbitre de la compétition.

En compétition, il y a un code de conduite que tout joueur doit respecter sous peine de sanctions.

Vous pouvez le rappeler à votre adversaire et lui indiquer que vous demanderez l'intervention du juge arbitre s'il ne change pas d'attitude.

Ne vous inquiétez pas trop !

Si vous faites peu ou pas de compétition et que vous envisagez d'en faire, ne vous inquiétez pas trop, la plupart des matchs se passent bien.

Il peut y avoir quelques litiges sur certaines balles mais c'est tout à fait normal étant donné qu'il n'y a pas d'arbitre dans le tennis amateur.

Dans 99% des cas, les matchs se déroulent sans problème et les joueurs prennent un verre ensemble à la fin du match !