Accueil / Matériel / Les raquettes de tennis / Les évolutions de la raquette influencent les performances

Les évolutions de la raquette influencent les performances

Après avoir vu la France terminer l'année 2017 en beauté en remportant sa 10eme Coupe Davis, la saison repartira de plus belle avec le premier Grand Chelem, l'Open d'Australie qui se déroulera du 15 au 28 Janvier 2018.

Alors que Rafael Nadal et Roger Federer sont d'ores et déjà donné favoris par le bookmaker BetStars, il est intéressant de réfléchir à ce qui fait le succès des plus grands joueurs de tennis. 

Beaucoup de gens apprécient de suivre les matchs, ils analysent les capacités des joueurs, leur talent naturel, leur entraîneur...

Mais il ne faut pas oublier que la performance passe aussi par le matériel, dont la bonne pratique du sport dépend énormément.

Cet article est conçu comme un bref voyage nostalgique à travers le développement de la raquette de tennis, mentionnant ses jalons essentiels.

Les raquettes en bois

Les années 70 étaient dominées par des raquettes en bois produites par Dunlop, Slazenger, Wilson et Spalding.

Les 2 raquettes en bois collectors de cette époque sont la Dunlop Maxply Fort et la Wilson Jack Kramer.

Ces raquettes étaient généralement lourdes avec des sweetspots extrêmement petits, et elles étaient assez flexibles.

Cela a permis de constituer un terrain de jeu plus égalitaire, les seules variations possibles étant contenues dans le type de cordage (généralement boyau naturel) et le choix de la tension. 

Les raquettes en acier

Jimmy Connors a utilisé la raquette tout en acier Wilson T2000 dans une finale de Wimbledon contre Ken Rosewall qui lui, utilisait une raquette en bois.

S'en est suivi une victoire tonitruante de Connors.

Cette raquette a soudainement mis la technologie de l'acier en avant.

Curieusement, à la même époque, Bjorn Borg développait avec Donnay une raquette à base de bois mais renforcée avec des matériaux modernes pour fournir une rigidité supplémentaire. 

Les raquettes de graphite

Elles ont commencé à apparaître avec Arthur Ashe, l'un des premiers à utiliser une raquette 100% graphite (la Head Prestige).

Un certain nombre de pros ont commencé à utiliser ces modèles, comme les prostaff Wilson 6.0 (utilisée par Sampras mais avec une tête plus grande).

Le graphite a permis une certaine rigidité, mais le poids était encore assez lourd, sans beaucoup d'amortissement des vibrations.

Dunlop a ensuite sorti le Dunlop 200 G, qui était la première des raquettes plus légères et plus puissantes.

John McEnroe a été le premier pro à l'utiliser.

Le graphite de la raquette était injecté avec de la mousse pour rendre la raquette plus légère et permettre plus d'amortissement des vibrations.

Les raquettes Ultra-light/Big Heads

La marque Prince a ensuite présenté la Prince Pro qui était une raquette très légère et surdimensionnée, faite d'une construction en aluminium qui la rendait assez souple.

Cela a permis un bon mélange de puissance et de contrôle.

C'était la première étape dans le développement des raquettes pour joueur moyen.

À mesure que la technologie du graphite s'est améliorée, des raquettes plus grandes et plus légères ont pu voir le jour.

Les raquettes en titane, et en hyper-carbone

L'introduction de la technologie du titane est passée à travers le TiS6, et a été une étape importante dans la technologie de la raquette en 1998.

Elle a permis aux raquettes de devenir des amortisseurs de vibrations ultra-légères et puissantes.

L'hyper-carbone de Wilson est une d'entre elles. 

Technologie en développement

Au cours des dernières années, deux branches distinctes ont développé pour les professionnels des raquettes légèrement lourdes et raides, qui ont un petit sweetspot et qui ne sont pas très puissantes.

Le joueur de club moyen a lui aussi accès à un certain nombre de technologies visant à rendre le jeu plus facile et plus confortable. 

Certaines personnes, en particulier les très bons joueurs mais aussi certains entraîneurs, se contentent de ces raquettes légères, faciles à manœuvrer, et confortables.

Il y a donc quelque chose qui convient à chaque budget, chaque style de jeu, et chaque capacité, et la raquette va continuer son évolution en parallèle avec l'évolution technologique.