Accueil / Tactique / La tactique au tennis / Tactique générale au tennis

Tactique générale au tennis

Si vous lisez cette page, il y a des chances que vous vous intéressiez à la tactique au tennis, et vous avez raison !

C'est un bon point de départ de se poser des questions sur la tactique au tennis, cela montre déjà que vous supposez que c'est important.

La tactique est en effet un domaine essentiel à travailler au tennis, au même titre que la technique, les qualités physiques, et les qualités mentales.

Sur cette page, je vous donne mes conseils tactiques de base pour faire des matchs de tennis.

N'hésitez-pas à me laisser un commentaire en bas de page !

Ayez une tactique !

Aussi simple soit-elle, il faut avoir une tactique de jeu quand vous jouez un match de tennis.

A tout moment au cours d'un match, si on interrompt le match et que l'on vous demande quelle est votre tactique de jeu, il faut que vous ayez une réponse à donner.

Ne pensez pas à la technique en match

La technique se travaille à l'entraînement.

Lorsque vous êtes en match, ce n'est plus le moment de travailler la technique.

C'est le moment de tout donner physiquement, mentalement et tactiquement, avec votre forme du jour.

Commencez le match tranquillement

Beaucoup de joueurs, à cause du stress ou du manque de tactique, démarrent leurs matchs en voulant jouer trop vite.

Au début d'un match, cherchez la régularité, cherchez à vous mettre dans le match et n'essayez pas de jouer trop vite.

Laissez-vous quelques jeux pour être bien chaud physiquement et pour régler vos coups.

Le début du match sert également à évaluer les points forts et les points faibles de l'adversaire et à mettre une tactique en place.

Démarrer tranquillement ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire et être totalement passif ; si des occasions d'attaques se présentent, tentez votre chance mais en prenant des risques mesurés.

Analysez le jeu de l'adversaire

Vous devez rapidement situer les points forts et les points faibles de votre adversaire et cette analyse débute dès l'échauffement.

Vous devez rapidement pouvoir répondre aux questions suivantes :

  • votre adversaire est-il gaucher ou droitier ?
  • votre adversaire se déplace t-il bien sur le terrain, a t-il un bon jeu de jambes ?
  • quels sont ses coups les plus forts ?
  • pour les coups de fond de court, réussit-il à garder son coup fort sur tous les types de balles ? (balle haute, balle basse, coups coupés, coups liftés, balles lentes, balles rapides)
  • semble t-il nerveux ou plutôt calme ?
  • s'il monte à la volée, est-il à l'aise sur volée basse, est-il à l'aise sur les balles qui lui arrivent dessus, est-il à l'aise sur les smashs, etc... ?
  • quelle est sa prise de raquette en retour de service ?

Toutes ces informations sont importantes pour mettre une tactique en place en fonction de son jeu.

Limitez le plus possible les fautes directes

L'objectif de base au tennis est de renvoyer la balle dans le terrain une fois de plus que votre adversaire.

Partez de cette tactique simple et mettez la balle dans le terrain.

Donnez vous une marge de sécurité par rapport au filet en jouant avec un minimum de hauteur, et cela vous aidera en même temps à trouver de la longueur de balle.

Donnez-vous également une marge de sécurité par rapport aux lignes ; ne jouez pas trop près des lignes.

Il faut absolument parvenir à limiter vos fautes directes pour ne pas donner des points gratuits à l'adversaire.

Faites courir votre adversaire

Une tactique de base consiste à déplacer son adversaire.

Il vaut mieux frapper moins fort et faire courir l'adversaire que de frapper fort sans obliger l'adversaire à faire de grands déplacements.

Variez votre jeu !

C'est un élément tactique de base : variez vos coups.

Variez :

  • les effets si vous en êtes capable (lift/plat/chop),
  • les hauteurs : balles rasantes/balles hautes,
  • les longueurs : balles longues, balles courtes croisées, amorties,
  • le rythme : jouez à un certain rythme dans votre jeu d'attente puis accélérez sur les balles plus faciles,
  • montez à la volée de temps en temps,
  • faites service-volée de temps en temps pour surprendre votre adversaire, si vous avez le niveau pour le faire bien sûr,
  • faites des amorties si vous maîtrisez ce coup.

En variant au maximum votre jeu, vous limiterez les chances de l'adversaire de se régler.

Utilisez vos points forts

Pour avoir confiance en vous, vous devez baser votre tactique sur vos points forts et si vous êtes perdu en match, revenez à cette tactique et cherchez à vous faire plaisir en utilisant vos points forts.

Vous devez prendre en compte les points forts et les points faibles de l'adversaire mais vous devez également continuer à jouer votre jeu avant tout et à faire ce que vous savez faire le mieux.

Variez la puissance en fonction de la balle à jouer et de votre position sur le terrain

  • si vous êtes loin derrière votre ligne de fond de court, ne tentez rien de difficile mais rejouez simplement haut, long et croisé,
  • si vous êtes derrière votre ligne de fond de court, jouez des coups d'attente à une puissance raisonnable plutôt croisés et parfois décroisés sans prendre trop de risque,
  • si vous êtes à l'intérieur du terrain et que la balle le permet, tentez de changer de rythme et d'accélérer, en jouant croisé ou décroisé.
    Si la balle est très courte et que vous savez volleyer, suivez votre attaque au filet en jouant plutôt le long de la ligne, sans trop donner d'angle.

Faites ce que vous savez faire !

Le match n'est pas l'occasion de s'entraîner à faire ce qu'on ne sait pas faire, c'est le but de l'entraînement.

En match, mettez en place une tactique en utilisant des schémas de jeu que vous savez pouvoir réaliser, parceque vous l'avez déjà fait en match ou à l'entraînement.

Si vous savez que vous ratez 80% de vos volées, oubliez la volée tant que vous ne maîtriserez pas mieux ce secteur du jeu.

De la même manière, ne cherchez pas à surjouer contre un adversaire qui joue plus vite que vous, cela revient à jouer à une vitesse que vous ne maîtrisez pas.

Vous risqueriez :

  • d'aider votre adversaire à bien jouer en lui donnant le rythme qu'il attend,
  • de faire beaucoup de fautes,
  • de vous décourager en voyant que même en jouant au dessus de votre vitesse habituelle vous n'arrivez pas à gêner votre adversaire.

Contre quelqu'un qui joue plus vite que vous, cherchez au contraire à casser le rythme (chops, amorties, balles très hautes) et à monter au filet dès que possible, si vous maîtrisez ce secteur du jeu.