Raquettes de tennis en promotion

Coronavirus/Covid-19 et calcul du classement

Voici les décisions prises par la FFT pour le calcul des classements de tennis en France pour la saison 2020-2021, en prenant en compte la situation particulière liée au Coronavirus/Covid-19.

Source des informations : 

Mise à jour le 2 août 2020.

Calcul de classement mensuel jusqu'en février 2021

Suite au gel du calcul des classements liés au confinement, les compétitions de tennis ont pu reprendre depuis le 22 juin 2020.

Le calcul du classement mensuel a recommencé le 6 juillet 2020, en prenant en compte tous les matchs qui se sont déroulés entre le 1er septembre 2019 et le 5 juillet 2020 sans exception.

La FFT a décidé de prolonger le principe du classement mensuel jusqu'en février 2021.

Le classement de septembre 2020 qui devait être le calcul du classement final sera remplacé par un classement mensuel.

Tous les résultats joués entre le 1er septembre 2019 et le 6 septembre 2020 seront pris en compte dans ce calcul.

Calcul du classement du 9 mars 2021

Le 9 mars 2021, un classement avec montées et descentes possibles sera calculé.

Dans ce calcul seront pris en compte tous les résultats joués entre le 1er septembre 2019 et le 28 février 2021.

Pour le moment, on ne sait pas encore si les normes de calcul seront modifiées pour le classement du 9 mars 2021.

Principes du futur système de classement

À partir de mars 2021, il n'y aura plus de classement annuel.

Le classement sera actualisé chaque mois, en prenant en compte les derniers mois de compétitions ayant eu lieu.

Le classement du 9 mars 2021 prendra donc en compte les matchs joués depuis septembre 2019.

L'objectif de ce système est d'aller progressivement vers une prise en compte des 12 derniers mois de compétitions pour le calcul du classement, un peu à la manière de ce qui est fait pour le classement ATP.

Pour tenir compte de la situation sanitaire exceptionnelle et pour ne pénaliser aucun joueur, comment pour le classement actuel, le nouveau classement de tennis gardera le principe d'une seule de descente de classement par an.

Ce nouveau classement FFT a pour but d'être plus dynamique et plus juste.

Ce nouveau système de calcul prendra en compte les 12 derniers mois de matchs, il permettra d'éviter la déception que pouvaient connaître certains joueurs lors de la sortie du classement final de fin de saison.

Les joueurs auront désormais un classement qui sera davantage en temps réel.

Avec ce nouveau système de classement, la FFT souhaite motiver les joueurs à reprendre la compétition après la période d'interruption liée au Covid-19.

Tous les détails de ce nouveau système de calcul de classement seront publiés à la fin de l'année 2020.

Avantages du nouveau système de classement de tennis

Ce nouveau système de calcul de classement va faciliter les passages entre les différents classements de la pyramide.

En effet, le bilan du compétiteur ne sera plus jamais remis à zéro.

Il n'y aura plus le problème de rater la montée parcequ'il manquait quelques points aux joueurs.

La montée sera toujours possible le mois suivant, si le joueur parvient à avoir le nombre de points nécessaire. 

De plus, un joueur descendu lors du classement de mars 2021 ne repartira pas avec un bilan à zéro, il conservera un historique de matchs de plusieurs mois et pourra donc remonter beaucoup plus rapidement qu'avant.

Ce calcul de classement sera plus dynamique que le système précédent.

Calcul du classement en avril 2021

Les résultats du mois de septembre 2019 seront enlevés.

Ils seront pris en compte à partir d'octobre 2019, auxquels seront ajoutés ceux de mars 2021, et ceci de façon glissante pour chaque nouveau classement.

Il sera alors possible d’accéder aux échelons supérieurs, de se maintenir ou de descendre.

Le nouveau classement FFT conserve le principe de descente limitée (1 échelon tous les 12 mois - hors pénalisations spécifiques).

En conséquence, un joueur descendu au classement de mars 2021 ne pourra pas descendre avant mars 2022.

Ce sera le même système pour les mois suivants.

Passée la période de blocage liée au Covid-19, le but est de parvenir à un calcul de classement prenant en compte les 12 derniers mois de compétition consécutifs.