Equipement tennis Roland Garros 2020

Le coup droit de Roger Federer

Voici une analyse technique d'un coup droit lifté de Roger Federer.

Vous pouvez vous inspirer des conseils quel que soit votre niveau de jeu.

Cependant, certains éléments peuvent être plus difficiles à mettre en place pour des débutants, même des joueurs confirmés, c'est aussi une question de sensations personnelles.

C'est intéressant de s'inspirer de la technique des meilleurs joueurs pour progresser mais il ne faut pas se forcer à tout copier, nous avons tous nos sensations.

Dans l'analyse, je présente les éléments techniques essentiels pour votre coup droit, ainsi que les éléments techniques spécifiques à Roger Federer, que vous n'êtes pas obligé de copier.

Bon coup droit !

Le coup droit de Roger Federer - Analyse en vidéo

À venir très bientôt.

Vous pouvez vous abonner à la newsletter du site ainsi qu'à mes vidéos Youtube pour être averti de la parution exacte de la vidéo.

Début de la préparation

Dès que Roger Federer voit que la balle arrive sur son coup droit :

  • il fait tourner le manche de la raquette dans sa main droite avec la main gauche placée au niveau du coeur de la raquette, pour trouver sa prise de coup droit : prise de coup droit fermée / prise eastern de coup droit
  • il prend appui sur sa jambe droite, le pied droit se tourne vers la droite pour faciliter la rotation des hanches,
  • il commence à amener la raquette en arrière avec sa main gauche, ce qui a pour effet de tourner les épaules,
  • la raquette est verticale,
  • la main droite n'est pas crispée sur le manche.

Fin de la préparation

En fonction de la vitesse de la balle à jouer, la préparation se termine au rebond de la balle ou avant.

En tout cas, la préparation se fait pendant l'arrivée de la balle adverse, avant que la balle n'ait rebondit.

En fin de préparation :

  • les épaules sont de profil,
  • la main gauche a lâché la raquette,
  • le bras gauche est parallèle au filet, presque tendu,
  • le menton est proche de l'épaule gauche,
  • la raquette est toujours droite, verticale, côté qui va frapper orienté vers la droite,
  • la raquette reste à droite du corps, elle ne dépasse pas la ligne des épaules.
    C'est quelque chose que l'on voit fréquemment chez les bons joueurs mais on peut aussi avoir plus d'amplitude, avec une raquette qui dépasse la ligne des épaules (cependant la main ne doit pas dépasser la ligne des épaules).
    On voit cela souvent chez les bonnes joueuses.
  • Le poids du corps va passer sur la jambe avant, quand c'est possible.

La mise à niveau de la raquette

Avant de lancer la raquette vers la balle, la raquette est mise au niveau auquel aura lieu l'impact, ou plus bas pour accentuer le lift.

Sur balle rapide, la mise à niveau se termine au rebond de la balle adverse.

Elle est souvent synchronisée avec la flexion des jambes, se réalisant en même temps.

  • La raquette descend avec le tamis qui fait à peu près face au sol,
  • Le mouvement n'est pas forcé, il est fluide et relâché,
  • Le bras gauche descend en même temps,
  • C'est un peu comme si Roger Federer posait ses 2 mains à plat sur une table,
  • En fin de mise à niveau, juste avant de déclencher la frappe, le bras gauche commence à s'écarter,
  • La mise à niveau se termine quand la raquette est au niveau où va être frappée la balle ou un peu en dessous pour accentuer le lift.

Relâchement du poignet - Retard de la tête de raquette

Le mouvement de frappe se fait successivement en :

  • poussant avec les jambes,
  • en ramenant les hanches face au filet,
  • en ramenant les épaules face au filet.

Ce mouvement contribue à lancer le bras vers l'avant, avec le poignet relâché.

Le relâchement du poignet alors que le bras est lancé vers l'avant produit un retard de la tête de raquette, qui permettra une accélération maximale au moment de l'impact, pour obtenir de la puissance sans forcer et pour donner de l'effet lifté.

La photo suivante montre un moment du geste où la tête de raquette est en retard derrière la main, le bout du manche pointe vers la balle.

Ne vous forcez pas à passer par cette position, ça se fera tout seul en restant relâché au niveau du poignet.

Ce mouvement n'est pas facile chez les débutants et chez les joueuses en général.

Ce n'est pas obligatoire de faire exactement comme Federer pour cette phase du geste.

Soyez relâché au niveau du poignet et du bras et votre geste trouvera l'ampltiude qui vous convient pour avoir de bonnes sensations.

Impact avec la balle

À l'impact :

  • le bras est tendu, c'est une particularité de Roger Federer et ce n'est pas obligatoire,
  • la balle est frappée en avant du corps, nettement sur la droite,
  • les hanches et les épaules sont revenues de face,
  • les yeux sont sur la zone d'impact et ils vont y rester après l'impact, la tête reste fixe,
  • le bras gauche s'est replié mais la main gauche reste devant, proche de l'épaule gauche,
  • les cordes sont au niveau de la main ou sous le niveau de la main, en fonction de la hauteur de la balle,
  • le poignet est en extension, comme si la main était appuyée sur un mur devant soi.

Accompagnement après la frappe

Après l'impact,

  • les yeux restent sur le point d'impact pour éviter de tourner trop vite sur soi-même et pour aider à la précision du coup,
  • la tête de raquette remonte, les cordes remontent au dessus de la main, ce qui produit l'effet lifté,
  • la raquette passe devant Federer avec un mouvement d'essuie-glace.

Fin de geste

En fin de geste,

  • la tête revient face au filet,
  • le coude droit pointe vers la direction visée, il est décollé du corps,
  • la raquette termine son trajet proche de l'épaule gauche,
  • le bras gauche est fléchi, main proche de l'épaule, sous la raquette,
  • le bout du manche pointe vers l'avant.

En fonction de la puissance donnée à la balle, l'épaule droite et la jambe droite peuvent passer plus ou moins nettement en avant.

C'est une bonne habitude de faire passer l'épaule droite devant en fin de geste.

On récapitule !

  • Prise de raquette fermée / prise eastern
  • Commencer à tourner les épaules dès qu'on voit que la balle arrive côté coup droit
  • La main libre accompagne la raquette en arrière
  • La raquette est tenue droite, verticale
  • Prise d'appui sur la jambe droite
  • Fin de préparation au rebond de la balle ou avant
    • la main gauche a lâché la raquette
    • hanches et épaules de profil
    • bras gauche parallèle au filet
    • la raquette est à droite du corps
    • raquette verticale
    • coude droit écarté du corps, fléchi
  • Mise à niveau tamis orienté vers le sol
  • Rotation des hanches et des épaules
  • Relâchement du poignet
  • Impact en avant du corps, bras tendu
  • Accélération de la tête de raquette vers le haut pour lifter la balle
  • Les yeux restent sur le point d'impact après la frappe
  • Fin de geste avec le coude pointé vers l'avant, raquette proche de l'épaule gauche, l'épaule droite passe devant