Accueil / Exercices / S'entraîner à faire des services en marchant

Faire des services au tennis en marchant

Voici un exercice que j'utilise à titre personnel pour travailler le relâchement pendant le geste du service.

J'ai eu l'idée de cet exercice en voyant des vidéos de Roger Federer s'entraînant au service.

À tester de préférence par des joueurs qui maîtrisent la forme générale du geste du service et qui ont un lancer de balle assez régulier.

Tenez-moi au courant en me laissant un message en bas de page ou dans les commentaires de la vidéo sur Youtube.

Servir en marchant, explications en vidéo

Pourquoi servir en marchant ?

J'ai eu l'idée de cet exercice en voyant des vidéos de Roger Federer qui s'entraîne au service ; il donne souvent l'impression d'être légèrement en mouvement avant de débuter son geste.

Il enchaîne parfois un pas avec la jambe droite suivi d'un pas avec la jambe gauche avant de démarrer son geste.

Parfois il démarre presque pieds joints et il démarre son mouvement avec un pas fait avec la jambe gauche.

On a l'impression que cette mise en mouvement aide à bien débuter le geste du service.

En effet, le fait de démarrer le service dans une position immobile, statique, peut rendre inconfortable le début du geste et finalement entraîner de la crispation dans le geste.

Importance du relâchement musculaire au service

Au service (ainsi que dans les coups de fond de court), un bon relâchement musculaire est indispensable pour accélérer la raquette sans forcer.

Trop de crispation ralentira la raquette, risquera de casser le rythme du geste en introduisant des phases d'arrêt et pourra entraîner des blessures.

Attachez une grande importance à l'intensité de la pression de vos doigts sur le manche de la raquette ; soyez très relâché, ne vous crispez pas sur le manche de la raquette.

On utilise parfois l'image suivante : imaginez que vous tenez un tube de dentifrice ouvert ; si vous appuyez trop fort le dentifrice va sortir.

Utilisez la même intensité de pression sur le manche de la raquette.

Au moment de l'impact, il peut y avoir un peu plus de fermeté que pendant la phase de préparation mais en aucun cas il n'y a crispation sur le grip.

Ce relâchement au niveau de la main se transmettra au bras : il est très difficile d'être relâché au niveau de la main et crispé au niveau du bras.

Rotation du buste pendant la préparation

Cet exercice peut aussi vous aider à accentuer la rotation du buste pendant votre préparation.

Beaucoup de joueurs, y compris Roger Federer, ont une rotation de buste importante en début de geste : en position armée une partie de leur dos est tournée vers le filet et le coude pointe vers la gauche.

Cette rotation du buste permettra de trouver de la puissance au moment de la frappe.

Mouvement de raquette de la droite vers la gauche en fin de préparation

Enfin, cet exercice peut vous aider à faire un mouvement de préparation qui va de la droite vers la gauche (pour les droitiers).

Cette forme gestuelle est à privilégier par rapport à un geste où l'on cherche surtout à passer loin derrière soi avec la raquette.

Le principe de l'exercice

L'objectif est dans un premier temps de servir tout en marchant.

On peut faire 3 phases pour l'exercice.

Phase 1 : on sert vraiment en marchant

Démarrez environ 1 mètre derrière la ligne de fond de court et marchez en diagonale vers l'intérieur du terrain.

Les 2 pas qui précèdent la frappe sont importants, pour les droitiers : 

  • commencez votre geste à la pose du pied droit,
  • soyez en position armée à la pose du pied gauche,
  • frappe pendant le passage de la jambe droite,
  • pose de la jambe droite,
  • on continue à marcher un peu.

Aidez-vous de la vidéo qui accompagne cet article pour visualiser le rythme à adopter.

Phase 2 : on saute à l'impact

Pour cette version de l'exercice, on se rapproche d'un service réel.

On marque un peu plus le temps d'arrêt au moment de la frappe avec une flexion-extension des jambes.

Le rythme est le suivant :

  • commencez votre geste à la pose du pied droit,
  • pose du pied gauche : position armée, flexion des jambes,
  • extension/frappe,
  • réception dans le terrain sur la jambe gauche,
  • pose de la jambe droite encore plus en avant,
  • on continue à marcher un peu.

Phase 3 : service proche du réel avec léger mouvement au départ

On se rapproche ici encore plus d'un service à utiliser en match.

  • On démarre presque pieds joints,
  • petit pas vers l'avant avec la jambe droite,
  • pas plus important avec la jambe gauche, flexion, position armée,
  • extension/frappe,
  • réception dans le terrain sur la jambe gauche,
  • pose de la jambe droite encore plus en avant,
  • à l'entraînement, on peut continuer avec une petite course vers l'avant,
  • en match, on enchaîne avec un double appui pour se préparer à jouer le coup suivant.
Promo tennis octobre 2019