Accueil / Articles divers sur le tennis / Faire le bilan de sa saison de tennis

Faire le bilan d'une saison de tennis et se fixer des objectifs

Est-ce que je monte en classement ? Est-ce que je descends !?

En fin de saison, beaucoup de joueurs se limitent à consulter leur nouveau classement pour faire un bilan de leur saison ; si on monte c'est bien, si on descend c'est moins bien.

Quel que soit votre nouveau classement, il faut aller plus loin dans l'analyse de votre saison et faire un vrai bilan de l'année écoulée pour savoir comment progresser par la suite.

Je vous donne mes conseils dans cet article pour vous aider à faire un bilan de votre saison qui vous permettra d'attaquer la suivante le mieux possible !

Vous pouvez trouver d'autres éléments dans cet article publié sur Tenup pour lequel j'ai été sollicité afin de donner mon point de vue.

Conseils bilan et objectifs de saison de tennis en vidéo

Ne vous limitez pas à votre classement !

Pour beaucoup de joueurs, une saison est réussie s'ils montent ou se maintiennent au classement et elle est ratée s'ils descendent en classement.

Le classement peut être un objectif de fin de saison mais ça ne doit pas être le seul objectif.

Si vous vous fixez un objectif de classement, gardez à l'esprit que le plus important est surtout de vous demander comment vous allez y arriver.

C'est un peu comme si vous partiez à destination d'une ville où vous n'êtes jamais allé sans avoir de plan.

Vous pouvez y arriver par hasard, y arriver après avoir perdu beaucoup de temps, ou ne pas y arriver du tout !

Mon premier conseil est d'aller au delà de la prise en compte de votre classement pour analyser et évaluer votre saison.

Si vous montez en classement, c'est bien sûr positif et il faut s'en féliciter mais en même temps il faut rester conscient des points qui restent à travailler.

Si vous descendez en classement, vous pouvez éprouver de la déception mais de la même manière que si vous montez en classement, il faut analyser votre saison plus dans le détail car il y a toujours des éléments positifs à en retirer.

Le bilan de votre saison ne doit pas être l'occasion d'être inutilement hyper critique avec vous-même.

Il y a souvent beaucoup à apprendre des défaites et des échecs, c'est pourquoi il faut les voir de façon positive.

Si vous avez le sentiment d'avoir raté votre saison, dites-vous qu'après avoir bien compris pourquoi les choses se sont passées de cette manière, vous allez avoir les éléments en main pour corriger vos erreurs et progresser, et ça c'est positif !

La seule prise en compte de votre classement ne va donc pas vous aider à progresser, il faut aller au delà pour faire une analyse qui vous fournira des informations vraiment utiles pour vos progrès.

Préalable pour analyser sa saison

Je vous conseille donc de prendre vraiment le temps d'analyser vos saisons, en fin ou en cours de saison.

Pour bien analyser vos saisons, prévoyez un moment dédié uniquement à cela, un moment où vous êtes détendu et calme car il faudra pouvoir prendre du recul, ne pas être dans l'émotion, être rationnel et objectif pour bien analyser sa saison.

Je vous conseille de prendre une feuille de papier pour noter les idées importantes qui vont venir, cela aura plus d'impact de les noter que simplement d'y penser et vous pourrez y revenir par la suite.

Pour les plus motivés, utilisez un cahier dans lequel vous notez les bilans de vos matchs et de vos saisons.

Listez le positif et le négatif de votre saison

Si vous aviez des objectifs en début de saison, c'est l'occasion de vérifier s'ils ont été atteints et si ce n'est pas le cas de comprendre pourquoi.

Repensez aux matchs les plus marquants de votre saison, qu'il s'agisse de victoires faciles, à l'arrache au 3è set après 3h de match, de défaites catastrophiques, voire de matchs balancés.

Si vous prenez des notes après vos matchs c'est encore mieux car cela vous permet de vous rappeler des choses importantes quand vous faites le point.

Notez les éléments positifs et négatifs qui reviennent les plus souvent sur le plan technique, tactique, mental et physique.

Le but est que vous puissiez déterminer ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné, vos points forts et vos points faibles, ainsi que les conditions qui font que vous êtes dans les meilleures dispositions pour disputer un match.

Même si vous ne savez pas encore comment les problèmes, ce sera déjà un grand pas de pouvoir les lister.

Et le plaisir dans tout ça ?

En plus de votre auto-évaluation dans les secteurs technique, tactique, mental et physique, il me semble essentiel d'évaluer le plaisir que vous prenez à pratiquer le tennis.

Ne considérez pas le plaisir comme quelque chose qui est réservé au "tennis-loisir" et qu'il est normal de moins ressentir en compétition.

Au plus haut niveau, le plaisir est recherché comme moyen d'améliorer les performances.

C'est en prenant du plaisir en jouant que vous jouerez mieux.

Prenez du recul par rapport à votre pratique du tennis et demandez-vous par exemple si l'importance que vous donnez à votre classement et à vos performances ne vous amène pas à ne plus jouer pour le plaisir.

Est-ce un vrai plaisir de faire de la compétition ou une sorte d'obligation que vous considérez avoir ?

Est-ce que vous allez faire des matchs comme si vous alliez passer un examen que vous avez peur de rater ou avec l'envie de donner le meilleur de vous-même peu importe le résultat ?

C'est normal que les matchs de compétition soient durs, surtout mentalement mais ça doit rester un plaisir.

Par exemple :

  • le plaisir de relever le défi que représente le match,
  • le plaisir d'être dans le stress du match et de réussir à se surpasser.

Parfois l'importance donnée au classement et au résultat est telle que la peur de perdre est trop forte pour prendre du plaisir sur le terrain.

Faire le bilan de saison peut donc être aussil'occasion de faire un bilan sur sa façon de voir le tennis pour finalement prendre plus de plaisir à jouer.

Et après on fait quoi ?

Du bilan de votre saison dans tous les domaines pourront découler les objectifs que vous vous fixerez pour l'année suivante.

Vous pourrez consolider vos points forts et choisir vos points les plus faibles dont vous faites une priorité pour vos entraînements.

Vous pouvez avoir un objectif de classement mais ce n'est pas obligatoire car le plus important est de vous fixer des objectifs concrets pour votre tennis.

Qu'allez-vous faire concrètement au niveau technique, tactique, mental et physique pour progresser cette année ?

Combien de fois allez-vous vous entraîner par semaine pour votre tennis et pour votre physique ?

Combien de tournois allez-vous faire ?

Ce sont des exemples de questions qu'il faut maintenant se poser.

Pour conclure :

  • faites un bilan de votre saison, même assez simple, cela vous aidera pour vos progrès,
  • dans tous les domaines, notez ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné,
  • définissez vos grands objectifs pour cette année,
  • planifiez votre préparation et vos tournois,
  • et c'est parti !

Bonne saison !

N'hésitez-pas à me faire part en commentaire de votre bilan et de vos objectifs pour cette année.

Faites-moi part également des problèmes que vous rencontrez pour analyser votre saison ou définir vos objectifs.

Complément - Exemples pour l'analyse de votre saison

Voici des exemples de questions que vous pouvez vous poser dans chaque domaine pour analyser votre saison.

Les exemples sont nombreux pour vous donner des idées mais de votre côté, cherchez à retirer uniquement les points essentiels qui vous serviront d'objectifs.

Technique

Points forts

Demandez-vous avec quels coups :

  • vous faites le plus de points gagnants,
  • vous provoquez la faute adverse,

Points faibles

Demandez-vous sur quels coups :

  • Vous faites le plus de fautes directes. 
    Pour affiner, pensez aux caractéristiques de la balle adverse qui peuvent vous gêner : la vitesse, la hauteur, la trajectoire, l'effet. Vous pouvez être à l'aise en coup droit à hauteur de taille mais pas à hauteur d'épaule. Ou encore vous pouvez être à l'aise sur balle rapide mais pas sur balle lente, etc.
    Considérez aussi ces éléments de votre point de vue : vous pouvez être à l'aise pour produire des balles puissantes mais vous avez du mal à lifter, ce qui vous donne peu de sécurité, etc.
  • Les adversaires ont le plus d'opportunités pour attaquer et pourquoi (manque de longueur de balle, manque de vitesse de balle).

Déterminez si besoin avec un coach ce que vous devez travailler concrètement au niveau technique pour améliorer ces coups.

Demandez-vous également ce que vous ne savez pas faire techniquement et qui vous manque vraiment pour être plus performant en match ou tout simplement pour vous faire plaisir :

  • seconde balle à effet ?
  • revers lifté ?
  • coup droit d'attaque sur balle haute ?
  • amortie ?
  • etc.

Tactique

Posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous eu une tactique précise pour vos matchs, savez-vous comment vous allez essayer de gagner les points ? Si oui c'est bien !
  • Quelle tactique utilisez-vous le plus souvent, quel est votre style de jeu principal ?
  • Avez-vous un style de jeu secondaire ? Par exemple votre style n°1 est de déplacer l'adversaire en attendant la faute mais si vous y êtes obligé vous pouvez avoir une tactique n°2 qui devient plus agressive.
  • Devez-vous modifier votre style de jeu pour progresser sur le long terme ? Si oui de quelle manière ?
  • Quels sont les styles de jeu contre qui vous lesquels vous avez le plus de difficultés/vous vous sentez le plus à l'aise ?
  • Dans quels matchs auriez-vous pu essayer de modifier votre tactique pour tenter de gagner ? Qu'auriez-vous pu faire ?
  • Quels sont les schémas tactiques que vous ne maîtrisez pas mais qui vous seraient utiles ?
    • décalage coup droit ?
    • service-volée ?
    • monter à la volée sur balle courte ?
    • montées à contre temps ?
    • utilisation de l'amortie ?
    • varier davantage le jeu (hauteurs, effets, longueurs, trajectoires)
    • changements de rythmes, savoir accélérer ?

Mental

  • Evaluez la qualité de votre attitude sur l'ensemble de vos matchs, votre capacité à faire de votre mieux sur chaque point sans vous plaindre et en restant combatif,
  • Quelles sont vos qualités mentales ?
  • Quels sont vos défauts au niveau du mental ?
  • Sur quel(s) match(s) avez-vous eu la meilleure attitude ? Pourquoi ?
  • Sur quel(s) match(s) avez-vous eu une mauvaise attitude ? Pourquoi ? Qu'auriez-vous pu faire différemment ?
  • Repensez aux matchs perdus pour lesquelles vous aviez trouvé des causes extérieures et demandez-vous ce que vous auriez pu faire sans chercher d'excuses.
  • Quelles sont les éléments qui vous énervent, vous découragent le plus, ont un impact très négatif sur votre mental ?
    • certains styles de jeu ?
    • ne pas avoir de bonnes sensations ?
    • donner trop d'importance au match ?
    • jouer quelqu'un de moins bien classé ?
    • faire des fautes "bêtes" ?
    • ne pas jouer votre "vrai" niveau ?

Physique

Points forts

Si c'est le cas, notez que vos qualités physiques sont un point fort dans votre jeu (endurance, vitesse, souplesse, puissance, équilibre,  vitesse de récupération, absence de blessures).

Points faibles

  • Notez si vous avez rencontré ce type de problèmes :
    • blessures, coups de fatigue, crampes. Cherchez à trouver les raisons de ces problèmes : stress, surentraînement, trop de matchs, manque de préparation, mauvaise hydratation/alimentation avant/pendant le match, manque de sommeil, etc.
    • fautes liées à des problèmes de placement (qui peuvent être liées à la technique de déplacement mais aussi au manque de préparation physique),
    • lourdeur, manque de dynamisme, de vitesse,
    • problèmes dans les courses vers l'avant.
  • Vous pouvez également avoir bonne technique mais manquer de puissance, ce qui pourrait s'améliorer avec de la préparation physique.
Promo tennis octobre 2019