Boutique Roland Garros 2024

Quelle quantité d'entraînement pour le tennis ?

Pour progresser au tennis, il faut passer du temps sur le terrain à s'entraîner mais également en dehors du terrain pour faire de la préparation physique.

La difficulté est souvent de trouver l'équilibre entre le manque d'entraînement et le surentraînement.

Cette page vous donne des recommandations générales sur la quantité d'entraînement que l'on peut pratiquer par semaine en fonction de l'âge.

Le dosage de l'entraînement au tennis

Pour améliorer son niveau au tennis, il est important de faire de la préparation physique mais il faut trouver le bon dosage, celui qui permettra de faire des progrès sans s'épuiser et risquer de se blesser.

L'entraînement provoque un stress sur le corps en créant notamment des lésions au niveau des tissus musculaires et en fatiguant le système nerveux.

On oublie souvent que ce n'est pas pendant l'effort que l'on progresse mais pendant les phases de repos et de récupération.

C'est à ce moment là que le corps s'adapte au stress qu'il a subi à l'entraînement.

Le surentraînement

S'il y a une surcharge de volume et d'intensité d'entraînement au tennis avec un temps de récupération insuffisant entre les séances, le joueur risque d'être en surentraînement et de développer des problèmes physiques, comportementaux et émotionnels.

Le surentraînement est un problème courant pour de nombreux sportifs de tous âges dans de nombreux sports.

On le voit souvent chez les jeunes joueurs de tennis, peut-être parce qu'ils ont plus de mal à communiquer ce qu'ils ressentent et qu'ils ne sont pas aussi en phase avec leur corps que les adultes.

Les parents et même les entraîneurs ignorent souvent tout ce qu'un enfant devrait faire.

Le problème est de ne pas être conscient du volume de charges physiques et mentales qu'un joueur entreprend chaque semaine.

Entre l'éducation (école/collège), la pratique du tennis, les matchs, la préparation physique et les autres activités.

Les choses s'additionnent et si ces charges ne sont pas gérées et comprises alors la situation peut se gâter, c'est souvent le moment où les blessures surviennent et que l'épuisement survient, avec une fatigue constante et un manque de motivation.

Les symptômes du surentraînement pour le tennis peuvent inclure ; douleurs musculaires persistantes, fatigue persistante, fréquence cardiaque élevée au repos, susceptibilité accrue aux maladies, augmentation des blessures, irritabilité, dépression, perte d'appétit, sautes d'humeur, perte de motivation, perte d'enthousiasme, perte de motivation compétitive et abandon du sport.

Pour ces raisons, des associations comme la WTA ont appliqué des restrictions d'âge qui ne permettent pas aux joueuses de devenir professionnelles avant d'avoir atteint un certain âge.

De nombreuses fédérations internationales surveillent et planifient les calendriers des joueurs juniors pour éviter l'épuisement.

Le manque de préparation

À l'opposé, lorsque les joueurs ne s'entraînent pas suffisamment sur le terrain et hors du terrain, ils sont susceptibles de se blesser par manque de préparation.

S'ils essaient de suivre le rythme de joueurs plus forts et plus en forme, ils peuvent facilement se fatiguer physiquement et mentalement.

Travailler avec le bon volume et la bonne intensité, avec une récupération adéquate (au moins un jour de repos par semaine) donnera aux joueurs toutes les chances de s'améliorer et de minimiser le risque de blessures au tennis.

La durée, l'intensité, la fréquence à laquelle un joueur s'entraîne et participe à des tournois est une chose très individuelle.

Nous sommes tous construits légèrement différemment et devons être traités différemment, cependant, il y a certaines limites dans lesquelles les joueurs doivent travailler.

Volume d'entraînement général recommandé

Chaque joueur est différent ; certains joueurs sont génétiquement robustes et résilients, d'autres sont plus fragiles ou ont besoin de plus de récupération.

Il est important de trouver le bon équilibre pour chaque joueur de tennis.

Ce tableau donne des informations générales sur les recommandations de volume d'entraînement par semaine en fonction de l'âge, ce sont des recommandations maximales.

Âge Tennis Préparation physique Total/semaine
6-8 ans 2-3 jours 45 minutes 2-3 jours 45 minutes 3-4,5 heures
9-11 ans 3-4 jours 1 heure 2-3 jours 1 heure 5-7 heures
12-14 ans 4-5 jours 1-2 heures 3-4 jours 1 heure 7-14 heures
15-16 ans 4-5 jours 2-3 heures 3-4 jours 1 heure 11-19 heures
16-18 ans 5-6 jours 3-4 heures 4-5 jours 1 heure 19-29 heures

Être à l'écoute

Il est recommandé de noter ses volumes d'entraînements dans un carnet de suivi et d'être quotidiennement à l'écoute de son corps et son mental pour ajuster ses entraînements, en surveillant les points suivants :

  • niveau d'énergie,
  • blessures,
  • douleurs,
  • qualité du sommeil,
  • alimentation, hydratation,
  • niveau de motivation.

Vous pouvez évaluer chacun de ces points en donnant une note de 1 à 5 (1 : très en forme, 5 : épuisé) et en comparant cela avec vos volumes d'entraînement.

Faites des ajustements pour vous situer au maximum à 3 pour chacun des points.