Accueil / Physique / Les blessures au tennis / Blessures au genou

Les blessures du genou au tennis

Au tennis le genou est l’une des articulations les plus sollicitées. Les genoux sont utilisés lors des sauts, des smashs, des services et des déplacements. L’articulation est rarement fixe ou dans l’axe, ce qui peut engendrer de sérieuses blessures. Lors d’un changement de direction, les genoux des tennismans supportent jusqu’à quatre fois le poids du corps.

Tout comme les blessures à la cheville ou à l’épaule, les blessures au genou sont à traiter sérieusement.

Le tennis est donc un sport traumatique pour les genoux ;  la rotule, le ménisque, les tendons et les ligaments peuvent être touchés. Une blessure au genou mal soignée ou des blessures à répétition peuvent devenir particulièrement embêtantes.

A l’instar de Rafael Nadal dont les blessures au genou droit ont tenu la superstar du tennis éloignée des courts à plusieurs reprises, de nombreux tennismans rencontrent des problèmes sur cette zone.

Malgré cela, Rafael Nadal est encore une fois sorti victorieux de Roland Garros en remportant un onzième trophée. Les statistiques et cotes ne mentaient pas en plaçant Nadal grand favori du tournoi français en dépit des doutes planant sur sa blessure.

Voici un récapitulatif des blessures du genou les plus répandues au tennis :

La maladie d'Osgood-Schlatter

Il s’agit d’une maladie de croissance qui apparaît chez les enfants entre 9 et 15 ans.

Les douleurs se situent au niveau du tendon reliant la rotule au tibia, sur le devant du genou, en dessous de la rotule.

Quel traitement ? 

Un repos complet est prescrit dans la plupart des cas.

La maladie de Sinding-Larsen

La maladie de Sinding-Larsen aussi appelé "le genou du sauteur" est une pathologie qui touche principalement les athlètes effectuant des sauts.

Il peut aussi s’agir d’une maladie de croissance qui touche les jeunes adolescents (entre 11 et 12 ans).

Il s’agit d’une atteinte osseuse bénigne de la rotule.

Elle se caractérise par des douleurs sur la pointe de la rotule, un gonflement et une raideur du genou.

Quel traitement ? 

Encore une fois c’est du repos qui est prescrit aux sportifs, et de la kinésithérapie.

L’entorse du genou

L’entorse du genou est une blessure fréquente au tennis.

Il existe des degrés de gravité différents allant de l’étirement à la rupture des ligaments en passant par la déchirure partielle.

Les traumatismes aux genoux induisent souvent une atteinte des ligaments, dans la plupart des cas ce sont les ligaments croisés qui sont touchés.

L’entorse du genou se caractérise par une torsion de l’articulation soit une rotation du genou vers l’intérieur ou vers l’extérieur avec une mise en tension brutale des ligaments.

On reconnait une entorse au genou aux symptômes suivants :

  • Craquement douloureux lors de la blessure
  • Gonflement du genou
  • Douleur ressentie comme une déchirure et raideur dans le genou
  • Difficultés voire impossibilité à marcher (flexion et extension) et à porter le poids du corps
  • Sensation d’instabilité du genou

Quel traitement ?

La consultation d’un spécialiste est indispensable pour évaluer le niveau de gravité de l’entorse. Le traitement de l’entorse est le suivant : application de glace, repos, élévation, compression et kinésithérapie.

Les tendinites et tendinopathies

Il s’agit ici de micro-déchirure(s) touchant un ou plusieurs tendon(s) du genou.

Ces blessures sont plus ou moins graves et le temps de traitement varie en fonction des cas.

Les tendinites et tendinopathies regroupent les fissures tendineuses et les déchirures tendineuses.

Quel traitement ?

Le repos est prescrit en cas de tendinite ou tendinopathie, ainsi que de la kinésithérapie.

Les lésions du ménisque

Le ménisque joue un rôle d’amortisseur dans l’articulation.

Il est particulièrement sollicité au tennis lors des sauts et des déplacements.

Les lésions fréquentes sont les fissures et les déchirures du ménisque, parfois associé à un traumatisme ligamentaire. Le cartilage entourant le ménisque peut également être touché lors d’une blessure.

Quel traitement ?

Selon la gravité de la blessure, le traitement est différent ; du repos complet à une opération en passant par de la kinésithérapie.