Raquettes de tennis en promotion

Le revers lifté de Stanislas Wawrinka

Sur cette page, on analyse la technique du revers lifté à une main de Stanislas Wawrinka, qui au moment où je rédige cet article a un des meilleurs revers à une main du monde.

Le revers lifté de Stanislas Wawrinka en vidéo

Les particularités du revers de Stan Wawrinka

L'essentiel du geste du revers à une main de Stan Wawrinka présente des points communs avec les autres meilleurs revers liftés à une main du tennis.

Voici selon moi les éléments qui l'aident particulièrement à avoir un des revers à une main les plus puissants du monde :

  • appuis très solides au niveau des jambes pour être stable et aider à la puissance,
  • utilisation fréquente des appuis croisés volontairement, au lieu des appuis en ligne, pour bien tourner les hanches et les épaules,
  • en fin de préparation, dissociation hanches/épaules (les épaules sont plus tournées que les hanches), qui crée une tension qui sera utilisée pour lancer la frappe,
  • pour déclencher la frappe, forte utilisation de la rotation des hanches, qui lance la rotation des épaules avant le passage du bras,
  • à la frappe, nette rotation des hanches et des épaules qui reviennent légèrement orientées vers le filet et non bloquées de profil comme on pouvait l'enseigner dans le passé,
  • après la frappe, la rotation des hanches et des épaules continue pour revenir face au filet, cette rotation est contrôlée en gardant les 2 bras alignés et la main gauche là où elle a lâché la raquette avant la frappe,
  • en fin de geste sur revers puissant la raquette pointe vers l'arrière.

La prise de raquette

Stanislas Wawrinka utilise une prise eastern de revers (ou prise semi-fermée) pour son revers lifté à une main.

C'est une prise très polyvalente qui peut être utilisée à tout niveau.

Préparation du revers de Stanislas Wawrinka

  • La main gauche amène la raquette en arrière à la hauteur où elle était en position d'attente,
  • la raquette est amenée en position verticale, pointée vers le haut, tamis à hauteur de tête,
  • les coudes se mettent à distance du corps,
  • il y a un angle avant-bras / raquette d'environ 90°, qui sera maintenu longtemps dans le geste,
  • à l'approche de la balle, Stan va chercher un appui sur jambe gauche pour armer son coup,
  • les jambes sont fléchies et espacées pour avoir de la stabilité et rechercher de la puissance.

Fin de préparation du revers de Stanislas Wawrinka

  • Elle a lieu à peu près au moment du rebond de la balle du côté de Stan Wawrinka, c'est le cas pour tous les bons joueurs,
  • raquette pointée vers le haut,
  • tamis à hauteur de la tête,
  • une bonne partie du dos tournée vers le filet,
  • épaule sous le menton,
  • bras droit semi-fléchi,
  • coude droit éloigné du corps,
  • coude gauche presque à hauteur de l'épaule gauche,
  • les yeux sur la balle,
  • appuis bien espacés,
  • Stan Wawrinka, comme tous les joueurs ayant un revers à une main puissant, se place très souvent volontairement en appuis croisés, pour pouvoir faire une bonne rotation du haut du corps et avoir une prise d'élan optimale,
  • la plupart du temps, en fin de préparation, le poids du corps est sur la jambe arrière,
  • la pose de l'appui avant par le talon déclenchera la mise à niveau de la raquette.

Mise à niveau de la raquette avec la balle

  • La mise à niveau est déclenchée le plus souvent par la pose du pied droit,
  • la raquette descend derrière Stan Wawrinka par un relâchement des bras, il n'y a pas de contraction musculaire pour abaisser la raquette,
  • la raquette descend par son poids, qu'il faut ressentir durant cette phase,
  • il n'y a pas de crispation des doigts sur le manche,
  • la main gauche soutient la raquette pendant sa descente au niveau de la balle,
  • la descente se fait avec le tamis orienté vers l'arrière,
  • le tamis est descendu au niveau de la main, la raquette est horizontale.

La frappe de la balle pour le revers de Stanislas Wawrinka

  • Le poids du corps passe sur la jambe avant,
  • les jambes passent en extension si la balle n'est pas très basse,
  • les hanches reviennent vers le filet, d'autant plus que la situation le permet ; ce sera un peu moins marqué en bout de course mais à chaque fois que c'est possible, Stan Wawrinka va utiliser sa rotation de hanches pour générer la puissance et lancer la rotation des épaules.
    Cette rotation des hanches est un élément important pour la puissance du revers de Stan Wawrinka.
    En gardant les hanches de profil à l'impact et après, il aurait moins de puissance.
  • La rotation des épaules suit la rotation des hanches,
  • en fonction de la balle jouée, Stan aura les hanches et les épaules qui seront légèrement revenues vers le filet pour l'impact, ce qui contribue à donner de la puissance à son revers,
  • la rotation des hanches et des épaules est contrôlée par la main gauche qui reste là où elle a lâché la raquette après la mise à niveau,
  • jusqu'au dernier moment, c'est le bout du manche qui est pointé vers la balle, la tête de raquette est en retard par rapport à la main,
  • à l'impact, le bras est tendu,
  • l'impact a lieu en avant du corps, en avant de l'appui avant,
  • le poignet est tenu et ne bouge pas à l'impact.

Accompagnement et fin de geste pour le revers de Stanislas Wawrinka

  • Pendant l'accompagnement, le poignet reste tenu, c'est surtout l'épaule qui travaille,
  • les hanches et les épaules continuent à tourner de façon très marquée chez Stan Wawrinka,
  • les 2 bras restent alignés pour contrôler la rotation,
  • la main gauche ne bouge pas, c'est la rotation du haut du corps qui la fait revenir sur le côté,
  • la raquette remonte à la verticale par une action de l'avant-bras,
  • le tamis passe à hauteur de tête par l'action de l'épaule qui fait remonter le bras,
  • le regard n'est pas trop maintenu sur le point d'impact comme on peut le voir avec d'autres joueurs, c'est lié à l'importante rotation du haut du corps qui a lieu pour le revers de Wawrinka,
  • en fin de geste, la raquette pointe vers le haut ou vers l'arrière, le corps est revenu face au filet.