Boutique Roland Garros 2024

Question sur les raquettes de tennis très lourdes, comme la Wilson Pro Staff 97 RF Autograph

Question posée le 09/02/2017

Bonjour Jean-Pierre,

Tout d'abord, bravo pour ce site ainsi que les vidéos, très instructives et bien faites.

Quelques mots me concernant afin de mettre mes commentaire en contexte :

- j'ai 47 ans, j'ai commencé le tennis à 7 ans et j'y ai beaucoup joue jusqu'au début de mes études a 18 ans

- à l'école de tennis, on m'a appris une technique très classique: prises eastern en coup droit comme en revers, pas mal de slice côté revers, coup droit recouvert

- au mieux, j'ai été 15/5. Ma technique individuelle était certainement supérieure à ce classement, notamment au service ou j'arrivais à mettre beaucoup de kick (je m'étais inspiré de celui d'Edberg) mais mentalement je n'y étais pas en compétition

- j'ai eu un hiatus de plus de 20 ans entre 18 et 40 ans, ou j'avais tenté de m'y remettre. J'ai dû laisser tomber par manque de temps et parce que mon partenaire régulier avait déménagé

- j'essaie de m'y remettre sérieusement depuis quelques semaines, en faisant attention de ne pas me blesser - il y a deux ans, je me suis donné 2 tennis leg coup sur coup (mollet gauche et droit) en allant taper quelques balles (manque d'échauffement et d'étirements)

Un truc qui me surprend énormément, c'est l'évolution du matériel et son impact sur la technique individuelle.

Dans toutes tes vidéos, tu mets en garde contre les raquettes de plus de 300 g, les réservant aux joueurs confirmés (fin de 3e serie / 2e serie).

C'est notamment le cas pour la Wilson 97 RF Autograph, qui à 340g est parait-il la raquette la plus lourde du marché.

Je me demande bien comment les gens apprennent à jouer désormais, car quand j'ai commencé à jouer, toutes les raquettes étaient bien plus lourdes, et ça n'empêchait pas des joueurs de 4e série de jouer avec.

Par exemple, ma première raquette était un petit tamis en bois, et vers 10 ans mes parents m'ont acheté une Donnay Mid-25 (tamis agrandi de 25%, composite bois / fibre de verre).

Dans les années 80, les raquettes avec lesquelles j'ai le plus joué étaient des Adidas GTX Pro (tamis +10%) - celles d'Ivan Lendl, qui sont tranquillement à 350g non cordées.

Mon frère, qui a fini a 15/1 en jouant avec une Wilson Pro Staff 85, jouait à 12-13 ans avec une Rossignol F200.

Il n'était vraiment pas très costaud à l'époque, mais cette raquette de 350g ne semblait pas lui poser de problème.

Il semblerait que le matériel ait fortement influencé la technique : avec des raquettes de ce poids, il était nécessaire de préparer très tôt, avec des boucles assez amples qui, combinées à l'inertie du cadre, créeaient naturellement de la puissance.

Cela nécessitait un jeu de jambes précis et des appuis asses fermes (perpendiculaire ou presque au filet), et on mettait pas mal d'épaule dans la balle, avec un usage modéré du coude ou du poignet.

Avec les raquettes ultra légères et puissantes actuelles, combinées à des cordages beaucoup plus performants, j'ai l'impression que les gens se permettent de préparer beaucoup plus tard, dans des positions de jambes très ouvertes, et compensent en mettant énormément de jeu de coude et de poignet pour fouetter la balle.

Effectivement, avec de type de technique, il faut un bras en acier pour jouer avec une raquette lourde. Est-ce aussi ton impression?

Pour info, je viens de me prendre une Wilson Pro Staff 97 (315g.), et elle ne me pose aucun problème (pour l'instant).

Pour le fun, j'ai chiné une Adidas GTX Pro et deux Kneissl White Star Master (même cadre que l'Adidas) que j'ai pesées à 370g cordées avec un surgrip et un anti-vibration.

Là, effectivement c'est beaucoup plus compliqué de garder du relâchement, mais quand on y parvient la sensation à la frappe est fantastique.

Des raquettes vintage pour un joueur vintage, quoi.

Au plaisir de te lire.

Réponse de Team-Tennis.fr

Bonjour et merci pour ton message,

Le conseil que je donne toujours pour choisir une raquette est de faire des tests et de prendre la plus lourde possible, que l'on parvient à manier sans fatigue excessive sur la durée d'un match, et avec laquelle on n'est pas obligé de modifier sa technique.

Je suis contre les raquettes ultra légères très équilibrées en tête. Selon moi, c'est mauvais pour développer une bonne technique et c'est dangereux pour le bras.

Comme toi, j'ai commencé avec des raquettes assez lourdes.

J'ai commencé le tennis sérieusement à 11 ans et je n'ai jamais joué avec des raquettes de moins de 300 grammes, et souvent elles faisaient entre 315 et 340 grammes non cordées.

Jouer avec une raquette de 340 grammes n'est pas impossible mais cela impose d'avoir une technique adaptée : amplitude gestuelle, relâchement, bonne traversée de balle, et malgré cela il faut des qualités physiques sinon le bras et l'épaule vont fatiguer.

C'est pour ça que prendre une raquette la plus lourde possible va rendre des services : ça oblige à avoir une bonne technique, ça donne de la puissance et la masse de la raquette absorbe les chocs à la place du bras.

S'il n'y avait que des raquettes très lourdes, je pense que cela rendrait l'accès au tennis beaucoup plus difficile d'une manière générale car sans technique correcte, on pourrait vite fatiguer et se décourager.

Si à partir de demain il n'y a plus que la raquette de Federer sur le marché, voilà ce qui se passerait selon moi :

  • les bons joueurs vont avoir du mal mais ils vont s'en sortir et beaucoup devront modifier leur technique
  • beaucoup de joueurs, d'un bon niveau ou pas, vont chercher à jouer comme d'habitude et vont perdre en efficacité et risquer fortement de se blesser
  • parmi les débutants, les plus doués sont s'en sortir, avec une technique classique, les autres vont se décourager

Il faut juste trouver un juste milieu, qui dépend de chacun.

Nadal joue avec une raquette très légère pour son niveau qui lui permet de jouer très lifté, s'il se met à jouer avec la raquette de Federer, il disparaît automatiquement du top 100.

Il faut aussi prendre en compte le fait que quelqu'un qui change de raquette et qui joue déjà depuis plusieurs années avec une raquette à laquelle il est habitué ne pourra pas modifier sa technique pour s'adapter à une raquette aux caractéristiques radicalement différentes.

C'est pour ça que c'est important d'avoir une raquette correcte dès le départ et de prendre des cours.

Pour ce qui est de préparer plus tard avec une raquette légère, je ne suis pas complètement d'accord ; quelle que soit la raquette, il faut être dans le bon timing et préparer tôt. Disons qu'on peut se sortir d'une situation difficile un peu plus facilement avec une raquette légère, qui permet plus de choses, mais qui permet aussi de faire un peu n'importe quoi au niveau technique...

Voilà, il y a beaucoup de choses à dire ! N'hésite pas si tu veux d'autres infos ou si je n'ai pas complètement répondu à ta question.

Message envoyé le 10/04/2017

Merci pour cette réponse très complète.

Je suis d'accord avec toi, s'il n'y avait plus que des engins de plus de 350g, le sport perdrait en attractivité.

C'était quand même très dur, pour des gamins, d'apprendre avec ce genre de raquettes, et le joueur occasionnel pas trop en forme physiquement avait beaucoup de risque de se blesser.

Pour ma part, j'ai du mal à m'adapter aux raquettes modernes.

J'ai essayé la Babolat AeroPro Drive : zéro sensations.

Puis je me suis pris, comme je te l'écrivais, une Wilson Pro Staff 97: c'est déjà mieux mais j'ai du mal à frapper franchement.

Du coup, j'ai chiné quelques vieilles Kneissl White Star Master, le même cadre que les Adidas GTX Pro Lendl en moins rigide.

Là, je sens vraiment mieux la balle, même si c'est une raquette vraiment pas évidente avec son tout petit tamis (485 cm²).

Quand je suis bien placé et dans le tempo, ça part tout seul, mais le moindre retard est rédhibitoire.

Dans mon club, les gens sont éberlués de me voir débarquer avec ça, mais ce n'est pas grave, je vais perséverer.

L'important, au final, c'est de prendre du plaisir, et j'aime bien l'idée de rejouer avec le même matériel que j'utilisais dans les années 80.

Réponse de Team-Tennis.fr

Pour ta raquette, le principal est de ne pas se blesser, c'est vraiment la priorité.

Après, ce sont en effet tes sensations de jeu qu'il faut regarder.

Attention à ne pas trop manquer de puissance et à ne pas trop être obligé de forcer pour faire avancer la balle, au risque de se fatiguer et de se blesser à la longue.

Reviens vers moi si tu veux une raquette des années 2017, il y a sûrement moyen de trouver quelque chose qui te conviendra, en cherchant bien :)

A bientôt !

Message envoyé le 16/04/2017

Merci encore Jean-Pierre.

Je vais persévérer avec mes vieilles Kneissl, mais je pense a toi au moment où je me décide a perdre du materiel plus moderne.

Je pensais peut-être a Volkl, une marque qui a une très bonàe réputation. Dans le club ou j'ai appris mon tennis, juste à côté  de la frontière allemande, pas mal de joueurs utilisaient cette marque dans les années 80, notamment ceux qui souffraient de tennis-elbow.

Sur ce que j'ai pu en lire, certaines Volkl actuelles (C10 Pro, V Sense 10, Super G10) ont conservé un toucher assez classique et un poids suffisamment conséquent pour m'intéresser. J'ai vu que tu avais assez bien aime la V Sense 9, je serais assez intéressé si tu avais le C10 Pro en test.

Comme Volkl n'est pas distribué à Hong Kong où j'habite, il faudra nécessairement que je commande en ligne le jour ou je franchis le pas, et je te ferai signe à ce moment la.

Sur ce je te quitte, j'ai un match à aller jouer au tournoi interne de mon club. Je vais m'y coller avec une Adidas GTX Pro-T que je viens de recevoir, ça devrait être intéressant.

Réponse de Team-Tennis.fr

En ce qui concerne les raquettes Volkl, ce sont en effet de bonnes raquettes, au même niveau que les autres grandes marques.

Cette marque fabrique des raquettes de tennis depuis 1972 donc ils savent de quoi il s'agit.

Je ne sais pas si je vais en tester d'autres prochainement mais tu en as beaucoup en test chez Tennis Warehouse Europe.

Fais-moi signe au moment où tu voudras changer et d'ici là, bon tennis !