Chaussures de tennis spéciales terre battue

L'accompagnement et la fin de geste en coup droit au tennis

Au tennis, les gestes ne s'arrêtent pas au moment du contact entre les cordes et la balle.

Après l'impact, le geste doit continuer pour réaliser ce que l'on appelle l'accompagnement, jusqu'à la fin du geste.

L'accompagnement est naturel car il permet de ralentir la raquette progressivement et il sert à donner de la précision aux coups.

Cette phase du geste est indispensable et c'est un défaut que l'on voit assez souvent chez les débutants d'arrêter le geste au moment de l'impact ou de faire un accompagnement beaucoup trop court.

L'accompagnement et la fin de geste en coup droit au tennis

Au tennis, l'accompagnement correspond à la phase du geste qui suit l'impact avec la balle.

Lorsque l'on débute au tennis, on ne voit pas forcément l'intérêt de continuer le geste après avoir touché la balle.

L'accompagnement est essentiel pour les raisons suivantes :

  • Idéalement, la raquette atteint sa plus grande vitesse à l'impact. Arrêter le geste à l'impact oblige à ralentir le geste avant l'impact, la balle perdra donc en puissance (on fait cela volontairement uniquement dans le cas des coups amortis).
  • L'accompagnement sert à guider la balle et donne de la précision.

Début de l'accompagnement

  • La raquette continue son trajet vers l'avant avec la tête de raquette qui pointe dans la direction donnée à la balle,
  • la tête de raquette remonte vers l'avant,
  • les yeux restent sur la zone d'impact pour ne pas tourner trop vite et avoir de la précision,
  • le poignet reste stable, il n'y a pas de flexion du poignet,
  • sur frappe puissante, le corps est entraîné vers l'avant, la jambe arrière se lève.

Suite de l'accompagnement en coup droit au tennis

  • Le bras directeur, après avoir suivi la balle devant le joueur, continue son trajet vers le haut en direction de l'épaule opposée,
  • le côté des cordes qui a frappé la balle est orienté vers la gauche (droitiers) et plus ou moins vers le sol en fonction de la prise de raquette et du lift donné à la balle,
  • la tête de raquette pointe vers l'avant et vers le haut,
  • le coude directeur est décollé du corps,
  • la main libre est au niveau de l'épaule, attention de ne pas la laisser partir derrière soi, ce qui pourrait amener à trop tourner sur soi-même,
  • les yeux restent orientés vers la zone d'impact pour contrôler la précision du coup.

Fin de geste en coup droit au tennis

  • La raquette termine son trajet sur le côté gauche du joueur (pour les droitiers),
  • la raquette peut finir au-dessus de l'épaule ou plus bas sur le côté gauche.
    Cela dépend du style personnel, de l'intention de jeu, du lift donné à la balle.
  • Certains joueurs récupèrent la raquette avec la main libre au-dessus de l'épaule, c'est également intéressant lorsque l'on débute,
  • Le bras gauche est le plus souvent fléchi, main au niveau de l'épaule,
  • L'épaule directrice termine sous le menton,
  • elle passe devant l'autre épaule suite à la rotation des épaules,
  • le coude directeur est décollé, pointé dans la direction de l'intention, c'est net sur l'image de Dominic Thiem plus bas,
  • La jambe arrière se soulève, entrainée par le mouvement de lancer vers l'avant, elle peut revenir en avant sur le côté.