Chaussures de tennis spéciales terre battue

Comment gérer les fautes que l'on fait au tennis ?

Faire des fautes fait partie du tennis.

Quand on est débutant, c'est une évidence, mais quand on progresse, on peut avoir l'impression qu'on ne doit plus rater certaines balles, que notre niveau implique que nous ne devons plus faire certaines fautes.

Cette façon de considérer les fautes peut amener de la frustration et de la colère, elle peut aussi nous amener à nous dévaloriser.

Tout cela n'aide pas à prendre du plaisir en jouant au tennis, condition essentielle pour progresser, ni à faire de bons matchs.

Dans cet article, je vous donne mes conseils pour bien gérer les fautes au tennis.

Faire des fautes fait partie du tennis

La frustration et la colère en faisant des fautes surviennent la plupart du temps parce que l'on estime avoir un niveau qui implique qu'on ne doit plus faire ces fautes.

En effet, il y a des balles plus faciles que d'autres, il y a des balles sur lesquelles on ne fait presque jamais la faute.

Cependant, même avec des heures d'entraînement et en étant un joueur très régulier, on pourra toujours faire des fautes sur des balles faciles, tout simplement parceque nous ne sommes pas des machines, il faut tout simplement considérer que cela fait partie du tennis.

Il suffit de regarder les meilleurs joueurs du monde, cela leur arrive aussi de faire des fautes sur des balles qu'ils réussissent la plupart du temps.

De plus, le stress excessif en match et la fatigue sont des éléments qui augmentent la probabilité de faire des fautes.

On ne peut pas tout contrôler, on ne peut pas arriver à ne jamais rater des balles "faciles", c'est impossible.

Dans la mesure où c'est impossible, la seule chose raisonnable à faire est de l'accepter, même si ça perturbe notre égo qui voudrait toujours tout réussir brillamment.

Faire des fautes fait partie de l'apprentissage

Il faut aussi se rappeler que faire des fautes, se tromper, fait partie de tout processus d'apprentissage.

Cela commence quand on apprend à marcher ; aucun enfant n'a marché dès son premier essai, il faut passer par des chutes, des échecs répétés pour apprendre et finir par réussir à marcher.

Au bout d'un moment on finit par marcher et il est rare qu'on tombe quand il n'y a pas difficultés particulières.

C'est le même processus pour apprendre à écrire, à conduire et dans tous les apprentissages.

C'est donc identique au tennis, avec cela de particulier que le tennis est un sport très technique qui demande beaucoup de précision.

Cet aspect du tennis explique pourquoi on ne pourra jamais considérer qu'il y a certaines fautes qu'on ne va plus faire.

Avec les progrès, on réduit la probabilité de faire certaines fautes mais on ne pourra jamais les éviter à 100%, c'est important de le garder à l'esprit.

Analyser au lieu de s'énerver

Même si on sait que les fautes font partie du tennis, quand on rate une balle facile dans un match serré, l'énervement peut survenir de façon instinctive.

Voici des conseils pour gérer cela.

Après une faute :

  1. Tournez le dos au filet, pour tourner le dos mentalement à la faute que vous venez de faire.
  2. Respirez calmement, avec des respirations lentes et profondes, des expirations longues, pour bien vous relâcher.
  3. Acceptez la faute, il y en aura d'autres, vous ne pourrez pas les éviter à 100%.
  4. Analysez la faute et déduisez-en un comportement pour la suite ou passez directement au point suivant.

Quand on est capable de faire une bonne analyse de ce qui se produit sur le court, il y a beaucoup moins de place pour l'énervement.

D'autre part, en se mettant en mode mental "analyse", on se déconnecte du mode "émotif" et on utilise ses capacités rationnelles pour trouver les meilleures solutions.

Voici un exemple d'analyse que vous pouvez faire :

  • Mon coup était-il bon tactiquement ?
    • oui : je m'encourage, je me dis que ça va fonctionner sur le long terme, je continue ma tactique,
    • non : je modifie ma tactique et mes intentions de ce jeu sur ce type de balle pour la suite.
  • Est-ce une faute que je fais très souvent ?
    • oui : comprendre pourquoi en dehors du match (cause technique, tactique, physique, mentale ?), si besoin avec l'aide d'un professeur de tennis, puis m'entraîner pour réduire les fautes sur ces balles,
    • non : pas de raison de s'énerver, on passe au point suivant.

Ce qui peut-être bloquant dans cette solution, c'est de ne pas avoir les éléments pour bien réaliser l'analyse :

  • ne pas savoir ce qui bien ou pas tactiquement,
  • ne pas avoir les éléments techniques pour comprendre des fautes qui se répètent.

Je vous recommande donc de vous documenter sur ces sujets et de solliciter l'aide d'un professeur de tennis pour vous aider.

L'objectif est que vous ayez des repères et des objectifs, que vous sachiez ce que vous pouvez considérer comme "bien" ou "pas bien" au tennis.

Sinon le risque est de passer son temps à s'énerver inutilement, toujours sur les mêmes fautes, sans rien faire pour corriger cela.

Pour conclure :

  • acceptez les fautes, elles seront toujours là,
  • restez calme, lucide, positif,
  • restez confiant : vous avez les moyens pour progresser et réduire le nombre de fautes que vous faites,
  • analysez calmement vos fautes, si besoin en demandant de l'aide. Le fait de bien comprendre vos fautes vous aidera à rester calme et confiant.
  • Ne cherchez pas à expliquer toutes les fautes, seulement celles qui se répètent ou qui vous gênent le plus.