Nike Tennis automne 2022

Défauts fréquents en revers lifté à une main

Cette page présente un article et 2 vidéos pour lister les principaux défauts que l'on rencontre en revers lifté à une main.

Si vous faites du revers à une main, il sera intéressant de vous filmer et de vérifier que vous n'avez pas l'un des défauts de la liste.

Mauvaise prise de raquette

Impossible de lifter avec une mauvaise prise de raquette en revers : évitez absolument la prise marteau, adaptée au revers chopé ou pire une prise de coup droit.

Ces prises vous empêcheront de frapper la balle en avant de votre corps et de brosser la balle du bas vers le haut avec une action de l'avant-bras.

Utilisez une prise semi-fermée de revers / prise eastern de revers ou une prise fermée de revers  / prise semi-western de revers.

Préparation trop tardive

Préparez très tôt pour avoir le temps de faire la suite avec toute l'amplitude nécessaire et pour frapper la balle en avant de votre corps.

Vous devez avoir fini votre préparation au moment du rebond de la balle de votre côté.

Manque d'amplitude en préparation

Pour avoir de la puissance et pour pouvoir lifter, tournez vos épaules au maximum tout en étant capable de regarder la balle.

En fin de préparation :

  • l'épaule est sous le menton,
  • une bonne partie du dos est tournée vers le filet,
  • la tête de raquette est visible de l'autre côté de vos épaules,
  • les cordes sont au-dessus de la main.

Jouer avec le poignet

En revers lifté à une main, le poignet n'est quasiment pas utilisé, c'est essentiellement l'épaule qui travaille.

Le fait de frapper une faisant une flexion/extension du poignet est en général associé à une mauvaise prise.

Ce mouvement augmente le risque de tennis elbow.

Ayez une bonne prise de raquette et jouez avec l'épaule en bloquant le poignet.

Lâcher la raquette trop tôt avec la main libre

La main libre doit soutenir la raquette pendant la descente de la raquette derrière le joueur, jusqu'au moment où la raquette part vers l'avant pour frapper la balle.

Revers piston

Ce type de revers correspond uniquement à un mouvement de flexion/extension du coude, cela revient à pousser la balle.

Il n'y aura pas de puissance, d'accès au lift, de précision et il y aura risque de blessure.

Le geste du revers correspond à un mouvement ample de lancer, en utilisant l'épaule et pas le coude.

Trop de rotation

Lors de la frappe, il peut y avoir rotation des épaules et des épaules mais elle doit être contrôlée en gardant la main libre fixe, à l'endroit où elle a lâché la raquette.

Les yeux doivent également rester fixés après la frappe là où l'impact a eu lieu.

Trop de rotation trop vite conduira à un manque de précision, avec des frappes souvent trop croisées.

S'interdire toute rotation à la frappe

À l'inverse, certains joueurs vont se forcer à se bloquer de profil, ce qui peut être correct en débutant, mais qui va limiter la puissance par la suite.

Il faut utiliser la rotation des hanches et des épaules de manière contrôlée et rien n'oblige à être strictement de profil à l'impact ou à la fin du geste.

Accompagnement vers le bas sur balle haute

Sur balle haute, certains joueurs ont envie de faire redescendre la balle en accompagnant vers le bas après impact.

Le revers lifté sur balle haute est un des coups les plus durs, c'est un geste exigeant pour l'épaule.

Néanmoins, même sur balle haute, la tête de raquette reste haute pendant l'accompagnement, avec une fin de geste avec la raquette à peu près à hauteur de la tête du joueur.

Aucune action de l'avant-bras

Pour accentuer le lift et tout simplement avoir de la sécurité, on frappe la balle du bas vers le haut grâce à un mouvement de l'avant-bras (pronation/supination).

S'interdire de faire ce mouvement en bloquant totalement l'avant-bras réduira donc la sécurité et pourra augmenter les fautes en longueur ou dans le filet notamment sur balle basse ou balle puissante.

Pas d'utilisation des jambes

L'idéal est d'utiliser tout son corps pour réaliser un revers lifté, en commençant par les jambes qui transmettront ensuite l'énergie au haut du corps.

  • En préparant, espacez vos appuis d'au moins la largeur de vos épaules,
  • prenez d'abord appui sur la jambe gauche (droitiers),
  • la pose de la jambe avant par le talon déclenche la mise à niveau et la frappe,
  • il y a transfert du poids du corps de la jambe arrière vers la jambe avant,
  • ce transfert, ainsi que la rotation des hanches amène à avoir la jambe arrière sur la pointe du pied en fin de geste,
  • cette jambe peut également revenir sur le côté en fin de geste, entraînée par l'élan vers l'avant.