Soldes tennis hiver 2023

La technique de la boucle pour le service au tennis

La boucle au service correspond à un mouvement qui débute après la position armé, avec une descente de la raquette derrière le joueur, puis à une remontée pour frapper la balle.

C'est une phase du service souvent difficile à bien réaliser, mais essentielle pour avoir un service puissant sans efforts.

La boucle est souvent mal réalisée par les débutants, mais parfois aussi par des joueurs confirmés.

L'excès de crispation musculaire et le manque de relâchement sont fréquemment les causes d'une boucle mal exécutée.

La technique de la boucle

À partir de la position armé (première image de chaque série), le bras libre commence à descendre alors que le coude du bras qui tient la raquette est projeté vers l'avant et vers le haut, le bras qui tient la raquette se relâche et la raquette tombe naturellement dans le dos (seconde image).

Ce mouvement est très proche d'un mouvement de lancer en pliant son coude, on s'entraîne d'ailleurs fréquemment au service en faisant divers gestes de lancer.

Il est essentiel que la raquette passe dans le dos parce que le bras se relâche et non pas parce qu'il y a une contraction volontaire des muscles pour le faire, c'est souvent le problème que l'on rencontre chez les joueurs.

Trop penser à la boucle et trop vouloir bien faire cette phase du geste conduit fréquemment à une crispation qui nuira au geste.

Sur la troisième image, la position de la raquette s'est inversée par rapport à la première image : la tête de raquette, au lieu de pointer vers haut, pointe maintenant vers le sol.

À ce moment, nous sommes au milieu de la boucle, il s'agit d'un moment crucial qui sert de repère pour valider certains éléments :

  • les jambes sont en extension et poussent vers l'avant et vers le haut,
  • le corps commence à rentrer dans le terrain, le corps est penché vers l'avant. C'est très net sur la série de photos de John Isner plus bas.
  • Le bras gauche est descendu et il est fléchi devant le corps, près du ventre,
  • les épaules sont encore de profil, à peu près à la même hauteur,
  • la raquette pointe vers le sol,
  • elle ne touche pas le dos,
  • elle est en mouvement,
  • l'avant-bras côté raquette est à peu près parallèle au sol (cette position dépend de la souplesse de l'épaule).

Pendant toute cette phase, le mouvement du bras qui tient la raquette doit être très relâché, sans phases d'interruption.

Le plus important reste d'imaginer que vous voulez lancer la raquette vers l'avant et vers le haut, sans crisper vos doigts sur le manche de la raquette.

Pour des exercices permettant de travailler la fluidité du geste au service, vous pouvez consulter cette page : exercices pour le relâchement au service.

La boucle se termine avec la remontée de la raquette, juste avant l'impact avec la balle.

La fin de la boucle

Quand on parle de la boucle au service, on pense généralement au mouvement de descente de la raquette derrière le joueur.

Il y a néanmoins de choses intéressantes à remarquer pendant la remontée de la raquette qui amène à la fin de la boucle.

On peut voir sur l'image suivante qu'au moment où le bras est tendu, la raquette est encore en retard, elle n'est pas encore revenue dans l'alignement du bras.

De plus, c'est toujours la tranche de la raquette qui guide le mouvement, les cordes ne sont pas encore positionnées de manière à être derrière la balle à l'impact.

La boucle a pour objectif de donner de l'amplitude au geste pour permettre une grande prise d'élan et elle a aussi pour but de permettre un retard maximal de la tête de raquette afin de d'avoir le plus de vitesse possible pour l'impact.

Les erreurs à éviter pendant la boucle au service

Voici quelques erreurs fréquentes que l'on rencontre lors de la boucle au service :

Marquer un temps d'arrêt au moment où la raquette est derrière le dos et pointe vers le bas 

Un conseil très mauvais, que l'on peut encore entendre, consiste à dire que pour faire la boucle, il faut faire comme si on voulait se gratter le dos avec la raquette.

Ce conseil est problématique, car il incite d'une part à contracter les muscles pour faire descendre la raquette dans le dos, d'autre part à marquer un temps d'arrêt pendant le mouvement.

Il est essentiel de conserver la fluidité du mouvement.

La raquette descend naturellement dans le dos si le bras et l'épaule sont bien relâchés.

Elle remonte grâce à la projection du coude vers le haut et à l'extension du bras.

Toucher le dos avec la raquette

La raquette ne doit pas toucher le dos durant la boucle.

Avoir le coude très haut ou très bas au milieu de la boucle

Au milieu de la boucle, quand la raquette est derrière le joueur et qu'elle pointe vers le sol, le coude est approximativement au niveau de l'épaule ou un peu au-dessus (voir l'image 3 de John Isner en haut de page).

Le rythme

La première partie du mouvement de la boucle doit se faire lentement, l'accélération se fait progressivement à la remontée de la raquette.

Importance du relâchement

Dans tous les gestes du tennis, le relâchement est essentiel pour parvenir à trouver la bonne technique.

C'est particulièrement indispensable au service pendant la boucle : si on cherche à trouver de la puissance en forçant excessivement au lieu de se relâcher, le geste va perdre en efficacité et on va risquer de se blesser.

Ne crispez pas votre main sur le manche de la raquette, c'est essentiel.

Quelques exercices pour travailler la boucle au tennis

Services lents et continus sans frapper la balle

Cet exercice consiste à faire des gestes de service lents, à vide (sans balle), en se concentrant pour réaliser des gestes fluides, sans temps d'arrêt, notamment pendant le passage de la raquette dans le dos.

Progressivement, augmentez le rythme du geste, en essayant de faire "siffler" la raquette dans l'air au moment de la sortie de la boucle, moment imaginaire auquel vous êtes sensé frapper la balle.

Enchaînez ces gestes de services sans interruption, la fin d'un service se poursuivant dans le même mouvement avec le début du geste de service suivant.

Essayez de sentir que c'est le poids de la raquette qui la fait descendre derrière vous, vous ne devez pas l'amener "volontairement" par une contraction de vos muscles, c'est très important.

Vous pouvez aussi faire ce mouvement avec 2 raquettes tenues dans la main, cela augmentera le poids que vous devez manier, vous amènera à descendre la raquette plus bas dans le dos et vous obligera à trouver du relâchement pour trouver de la vitesse pour faire remonter la raquette.

Pensez à utiliser tout votre corps pendant ces mouvements à vide : les jambes se fléchissent pendant la montée du bras qui lance la balle et elle poussent vers le haut juste avant la remontée de la raquette derrière vous, ce sont elles qui initient la frappe.

Alterner un service à vide et un service réel

Dans cet exercice, vous devez enchaîner 2 gestes de service : un service réalisé à vide, de manière fluide, comme dans l'exercice précédent puis un service réel, en essayant de reproduire exactement le même mouvement.

Tout va se compliquer avec le lancer de balle et la frappe réelle de la balle : c'est à ce moment là qu'il faut être particulièrement vigilant à bien conserver la fluidité du geste. Même si vous manquez la balle ou si elle va n'importe où, c'est l'élément essentiel à ne pas perdre : le relâchement et la fluidité du geste qui ne doit pas marquer de temps d'arrêt.

Ne cherchez pas à frapper fort, cherchez uniquement le relâchement et la réalisation d'un mouvement continu. La puissance viendra plus tard.

Lancer une vieille raquette

Vous avez une vieille raquette que vous n'avez pas peur d'abîmer ? C'est parfait pour cet exercice !

Un geste de service au tennis s'apparente fortement à un geste de lancer.

Trouvez un espace assez grand (jardin, parc, terrain de football) et après avoir échauffé votre épaule, faites des lancers de raquette en ayant pour objectif de la lancer loin devant et vers le haut. Faites là tourner sur elle-même en utilisant votre poignet, c'est important.

Ne pensez à aucun détail technique, cherchez juste du relâchement, de la fluidité et à utiliser tout votre corps.

Si vous devez lancer une balle ou un caillou très loin, allez-vous étudier tous les détails techniques pour y parvenir ? Il y a peu de chances. Il faut faire de même dans cet exercice.