Nouvelle raquette de tennis Wilson Ultra

Les plus beaux revers du circuit ATP

Il n’y a pas que le coup droit et le service, fort heureusement.

Lorsqu’il est bien maîtrisé, à deux mains ou une seule, le revers peut être une arme redoutable sur un terrain de tennis.

Il va sans dire que les meilleurs tennismen de la planète le maîtrisent eux à la perfection et certains d’entre-deux sont d’ailleurs des maîtres d’esthétisme, connus pour à la fois l’efficacité, mais également la pureté de leur revers.

Ces mêmes joueurs profitent actuellement d’une trêve bien méritée avant de retrouver en 2022, le circuit et le premier Grand Chelem de la saison en Australie quelques semaines après la nouvelle année.

Cet Open d’Australie sera aussi l’occasion pour les amoureux de la petite balle jaune de parier sur le tennis avec un grand niveau de jeu attendu.

Sans ne plus attendre, concentrons-nous en attendant sur les plus beaux revers du circuit, afin de raccourcir l’attente !

Roger Federer

La pureté, la beauté, l’élégance.

On peut ne pas supporter le Suisse sur les courts, ces adjectifs sont pourtant indéniables concernant son jeu et plus particulièrement son revers.

Avec un relâchement impressionnant, il parvient à trouver des zones exceptionnelles, notamment en court croisé et a fait de son revers, au fil de ses plus grandes années, l’une de ses forces principales.

Très difficile à décaler, il trouvait avec son revers une arme pour contrer les ardeurs adversaires.

Ses échanges face au coup droit de Nadal, notamment durant leurs plus belles batailles sur le gazon de Wimbledon, ont contribué à la légende de celui-ci.

Richard Gasquet

Comment ne pas mentionner Richard Gasquet dont le revers a, depuis toujours, fait des envieux ?

Capable de prendre la balle à une hauteur phénoménale grâce à une rotation indécente de son épaule, le Bitterois possède l’un des plus beaux revers du circuit.

Si l’apprentissage du revers à deux mains est malheureusement privilégié de nos jours, l’ancien numéro 1 français a toujours prouvé que cet « art » pouvait également être efficace, notamment en fond de court.

Stan Wawrinka

Comparé à son compatriote Roger Federer, Stan Wawrinka possède un revers à une main offrant une vision bien différente.

Sans toutefois manquer d’esthétisme, bien au contraire !

Bien ancré au sol pour profiter de la puissance de son corps, c’est le même terme qui sort de la tête de raquette de l’Helvète à chaque prise de balle sur son côté gauche.

Habitué à lifter sa balle, il possède un revers exceptionnel, l’ayant par exemple aidé à remporter Roland-Garros en 2015.

Novak Djokovic

Il est la preuve qu’un revers à deux mains peut aussi se montrer élégant.

Il est d’ailleurs le seul joueur de la liste à utiliser la technique du revers à deux mains. Et quel joueur !

S’il est rarement débordé sur son côté droit, que dire du côté de son revers qu’il peut allier avec des postures proches du grand écart.

La qualité exceptionnelle de sa relance et sa capacité à faire durer l’échange viennent peut-être plus de son revers que de son coup droit.